MAGHREB
11/12/2013 12h:45 CET

Ali Larayedh: "Après le 14, il y a le 15 décembre" (VIDÉO)

"Après midi, il y a 13h et après le 14, il y a le 15 décembre!". C'est ce qu'a révélé aujourd'hui le chef du gouvernement, Ali Larayedh, lors d'une déclaration à la presse ce mercredi 11 décembre 2013.

M. Larayedh réagissait ainsi à ce qu'il a qualifié de "focalisation" ou fixation" (en français dans le texte) autour du rendez-vous donné par Houcine Abassi pour annoncer le destin du dialogue national, le 14 décembre à midi. "Il ne faut pas se focaliser là-dessus, comme si tout s'arrêtait après le 14! Il serait souhaitable d'arrêter de véhiculer cette peur", a-t-il rétorqué.

Ali Larayedh a indiqué, lors de ce point de presse, que le dialogue avançait dans le bon sens et dit espérer qu'un accord serait trouvé avant cette date limite. Il a précisé que tout autre proposition que celles sur lesquelles le dialogue national a été bâti ne devraient pas être prise en considération, ni "perturber" les discussions en cours.

Une alternative au dialogue national a en effet fait couler beaucoup d'encre. Dimanche, Béji Caïd Essebsi avait présenté l'idée d'un Conseil supérieur de l'Etat dont la souveraineté et le pouvoir dépasseraient ceux des autres institutions (gouvernement, Assemblée constituante et présidence de la République).

LIRE:La création d'un Conseil supérieur de l'Etat est-elle possible?

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.