MAGHREB
05/12/2013 09h:00 CET | Actualisé 05/12/2013 09h:28 CET

"La mémoire noire, témoignages contre l'Oubli", le nouveau documentaire de Hichem Ben Ammar (VIDÉO)

Simone Lellouche, Fethi Ben Haj Yahia, Ezzedine Hazgui et Hachei Troudi évoquent la torture à travers un documentaire
Capture d'ecran
Simone Lellouche, Fethi Ben Haj Yahia, Ezzedine Hazgui et Hachei Troudi évoquent la torture à travers un documentaire

La mémoire noire, témoignages contre l'Oubli sera présenté en avant-première samedi 7 décembre à 11h au cinéma Le Mondial à Tunis. Ce documentaire a été réalisé par Hichem Ben Ammar, qui est à l'origine du projet Douz Doc Days, un festival né en 2011 et destiné aux documentaires.

À la fin des années 60, après une répression des nationalistes arabes, le président de la République tunisienne Habib Bourguiba s’acharne contre le mouvement de gauche baptisé "Perspectives", créé à Paris en 1963.

Des arrestations massives et spectaculaires suivies de procès politiques avaient pour but de décimer ce mouvement d’opposition. Simone Lellouche, Fethi Ben Haj Yahia, Ezzedine Hazgui et Hachei Troudi évoquent la torture qu'ils ont subie durant cette période, qui était le moyen pour briser la résistance et terroriser les militants.

Cette série de témoignages constitue le premier volet d'une investigation sur l'histoire de la torture en Tunisie.

Hichem Ben Ammar envisage de diffuser les témoignages d'autres groupes politiques dans les prochains volets, notamment à travers des moments charnières de l'Histoire tunisienne comme l’insurrection de Gafsa, dans les années 80, les évènements de Barraket Essahel, dans les années 90 ou encore le mouvement du bassin minier de 2008.

Contacté par le HuffPost Maghreb en septembre dernier alors que le film était toujours en montage, le réalisateur avait affirmé que "ce film était indispensable pour ne plus oublier les méfaits de la torture sans tomber dans le voyeurisme" et qu'il "permettrait de nous aider à réfléchir sur la justice transitionnelle".

La mémoire noire est le neuvième documentaire du réalisateur Hichem Ben Ammar, et le troisième réalisé depuis la révolution, après "La Tunisie vote" et L’Alfa comme l’or". En attendant la sortie des autres volets.