MAGHREB
04/12/2013 06h:27 CET

Tunisie: Les élus de l'opposition retournent à la commission du consensus mais posent leurs conditions

Facebook

Les élus de l'opposition qui se sont retirés de l'Assemblée nationale constituante (ANC) ont repris mardi leurs activités au sein de la commission du consensus sur le projet de Constitution.

La réunion a été consacrée à l'étude de la méthodologie de travail à adopter pour accélérer l'adoption du projet de Constitution.

"Il y a un différend concernant la manière dont seront présentés les accords conclus au sein de cette commission. La majorité souhaite garder le projet de Constitution du 1er juin 2013 et présenter ces accords en plénière sous forme d'amendements", a indiqué Karima Souid au HuffPost Maghreb.

"Cela présente un danger dans le sens où, arrivés en plénière, certains pourraient ne pas respecter leurs engagements. Nous préférons que les modifications soient directement intégrées au projet de Constitution", a-t-elle précisé.

Pour autant, le comité mixte de coordination et de rédaction de la Constitution ayant achevé ses travaux, aucun mécanisme légal n'est prévu à ce jour pour modifier le dernier projet. La modification du règlement intérieur serait alors nécessaire.

"Le manque de confiance règne et il est certain que le cadre juridique de l’adoption de la Constitution manque de rigueur", a déploré Adel Bsili, conseiller juridique à l'ANC.

Les élus de l'opposition doivent en outre statuer mercredi sur leur participation aux plénières et aux commissions législatives de l'ANC.

Ils "présenteront leur position vis-à-vis de leur participation aux travaux de l'ANC lors d'une conférence de presse prévue ce matin au siège de l'ANC", a annoncé l'élue Salma Baccar (Al Massar), citée par l'agence TAP.

Ces élus avaient suspendu leurs activités à la suite d'amendements controversés du règlement intérieur introduits au début du mois de novembre. Malgré l'annulation de ces modifications, la suspension a été maintenue et conditionnée au dialogue national dont la reprise (ou l'échec) devrait être annoncée dans la journée.

LIRE:

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.