MAGHREB
28/11/2013 10h:07 CET | Actualisé 29/11/2013 07h:30 CET

Mondial 2014: La FIFA a tranché, la Tunisie n'y sera pas

Flickr/CharliePhilips

Le feuilleton de la réserve déposée par la Fédération Tunisienne de Football (FTF) à l'encontre de deux joueurs camerounais, Joel Matip et Eric-Maxim Choupo-Moting, a pris fin ce jeudi. La FIFA n'a en effet pas accédé à la requête tunisienne, déposée à l'issue de la rencontre perdue 4-1 à Yaoundé.

Après avoir examiné les dossiers des deux joueurs dans un délai de 48 heures, le verdict est tombé. "Je confirme que la FIFA a rejeté notre réserve", a dit Nabil Dabboussi, porte-parole de la FTF, jeudi à l'agence TAP.

Dans une lettre envoyée par la FIFA à la Fédération Tunisienne de Football, et publiée sur le site de Mosaïque FM, l’instance qui gère le football mondial indique avoir rejeté la demande tunisienne: "Aucune infraction ne semble avoir été commise par la Fédération Camerounaise de Football" sur la base des documents "en possession" de la FIFA, relatifs aux deux joueurs concernés.

Pourtant, sur Mosaïque FM, le président de la FTF Wadii Jary avait assuré que le bureau de la Fédération tunisienne était convaincu de la solidité du dossier déposé auprès de la FIFA. L'article 31 du code de la nationalité camerounaise stipule que toute personne voulant veut obtenir la nationalité camerounaise doit renoncer au préalable à sa première nationalité, ce qui n'est pas le cas pour lesdits joueurs qui sont encore inscrits à la Fédération allemande de football en tant que joueurs allemands. Selon lui, les deux joueurs jouaient irrégulièrement depuis 2010... La FIFA n'est donc pas du même avis!

Mercredi déjà, une source au sein de la FIFA indiquait au site Foot365 que "la réserve de la Tunisie avait été rejetée. L’argument de la double nationalité, tel que présenté par la partie tunisienne, a dépassé les bornes de la nationalisation telle qu’elle est définie dans nos textes où il est question uniquement de la nationalité sportive. Après débat, le match a été homologué avec le score acquis sur le terrain".

Le secrétaire général du comité de normalisation de la Fédération Camerounaise de Football avait critiqué cette requête lundi sur le site camerounais Camfoot:"Ils (les Tunisiens) se sont largement trompés parce qu’ils n’ont pas bien examiné la loi camerounaise en la matière. Ils sont camerounais parce que leurs papas sont camerounais. Est-ce qu’un Allemand s’appelle Choupo-Moting ou Matip Job?".

Cette fois, la nouvelle plainte tunisienne, après celle déposée au terme du match contre le Cap-Vert, n'aura pas suffi à qualifier la sélection nationale pour la prochaine Coupe du Monde. Le Cameroun, en s'imposant sur un score large, a acquis le droit définitif et irrévocable de représenter les couleurs africaines au prochain Mondial, au même titre que la Côte d'Ivoire, le Nigéria, le Ghana et l'Algérie.

Galerie photo Le surnom des 32 pays qualifiés pour le Mondial Voyez les images

Plusieurs Tunisiens sur les réseaux sociaux avaient critiqué ces réserves successives: