MAGHREB
17/11/2013 09h:42 CET | Actualisé 17/11/2013 09h:48 CET

La Présidence de la République dément les propos attribués à Moncef Marzouki par une agence de presse turque

Moncef Marzouki, président de la République tunisienne, 12 novembre 2013
Presidence de la Republique Tunisienne
Moncef Marzouki, président de la République tunisienne, 12 novembre 2013

La présidence de la République a démenti les propos attribués à Moncef Marzouki lors de son interview avec l'agence de presse turque Anadolu, et selon lesquels il aurait affirmé "qu'un accord sur le nom du prochain chef du gouvernement avait été trouvé". Pour la présidence de la République, il s'agit d'une "interprétation du journaliste"

"Concernant la personnalité indépendante qui se chargera de constituer un nouveau gouvernement, nous sommes en train d'avancer, et nous espérons y arriver la semaine prochaine, mais je ne peux pas vous donner de noms pour le moment", a déclaré Moncef Marzouki dans la séquence vidéo diffusée par son service de communication sur les réseaux sociaux.

Samedi, suite à la publication de l'interview de l'agence turque, le Secrétaire général de Nida Tounes Taieb Baccouche, ainsi que par le secrétaire général adjoint de l'UGTT, ont démenti dans les médias l'information selon laquelle le prochain chef du gouvernement a été choisi.

LIRE: Moncef Marzouki: On a tenté de me faire partir du palais de Carthage d'une manière non démocratique

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.