MAGHREB
14/11/2013 06h:18 CET

Rencontre entre Mustapha Ben Jaâfar et le quartet de médiation

Facebook/Mustapha Ben Jaafar

Les représentants du quartet de médiation (UGTT, Utica, LTDH, Ordre des avocats) se sont entretenus mercredi soir avec le président de l'Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaâfar, des amendements récemment introduits au règlement intérieur de l'ANC et de l'arrêt du Tribunal administratif annulant les décisions de la commission de tri des candidatures à l'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE).

Selon Mouldi Jendoubi, secrétaire général adjoint de l'UGTT, la rencontre a permis de se mettre d'accord sur la révision des articles litigieux, en particulier les articles 36 et 79 qui concernent les conditions exigées pour tenir les réunions du bureau de l'ANC et les séances plénières.

Pour autant, les dissensions persistent entre les différents groupes parlementaires et aucun accord n'a encore été trouvé au sein de la commission chargée du règlement intérieur.

LIRE: Consultations entre médiateurs et partis politiques pour préparer la reprise du dialogue national

Concernant la sélection des candidats éligibles à l'ISIE, M. Jendoubi a indiqué qu'il avait été convenu de trouver une solution dans le respect de la décision du Tribunal administratif.

L'arrêt du Tribunal administratif annule en totalité la liste des 36 prétendants à l'ISIE, censée être tranchée en séance plénière de l'ANC. Le Tribunal a notamment constaté que le barème d'évaluation institué et appliqué par la commission de tri des candidatures à l'ISIE comportait des irrégularités.

Le président de l'ANC a par ailleurs informé la délégation du quartet qu'une rencontre aurait lieu avec les présidents des groupes pour l'examen des amendements du règlement intérieur, selon M. Jendoubi.

La délégation du quartet était composée de la présidente de l'Utica Wided Bouchamaoui, du bâtonnier de l'Ordre des avocats Mohamed Fadhel Mahfoudh, du secrétaire général adjoint de l'UGTT Mouldi Jendoubi, et du président de la LTDH Abdessatar Ben Moussa.

LIRE: Une Assemblée qui marche à reculons

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.