MAGHREB
11/11/2013 11h:25 CET | Actualisé 12/11/2013 09h:28 CET

Tunisie - ISIE: La justice annule la liste des candidats choisis par l'Assemblée constituante

ISIE

La justice tunisienne a de nouveau annulé la liste des candidats choisis par l'Assemblée nationale constituante pour former l'instance chargée d'organiser les futures élections, a indiqué lundi le porte-parole du tribunal administratif de Tunis, Habib Latrech.

"Le tribunal a décidé d'annuler les travaux de la commission chargée du tri des candidatures" de l'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), a indiqué le porte-parole à la radio Shems FM. Selon lui, certains des 36 candidats choisis en commission par l'Assemblée nationale constituante (ANC) n'obéissent pas aux critères prévus par la loi.

En septembre, la justice administrative avait annulé une première fois les travaux de l'ANC sur ce sujet pour des raisons similaires. Début novembre, elle avait bloqué l'élection des membres de l'ISIE car l'Assemblée n'avait pas respecté certaines procédures.

"Il y a des dysfonctionnements dans le travail de la commission (de l'ANC), le tribunal fait appliquer la loi", a souligné M. Latrech.

La Tunisie est plongée dans une profonde crise politique depuis l'assassinat d'un député d'opposition le 25 juillet dernier. Des négociations pour former un gouvernement apolitique, dégager un consensus sur la future Constitution et un calendrier électoral ont échoué début novembre.

Les travaux de l'ANC sont par ailleurs bloqués depuis la semaine dernière, les élus de l'opposition et ceux d'Ettakatol, qui fait partie de la troïka au pouvoir, boycottant les travaux en raison d'un différend sur la réforme du règlement intérieur de l'assemblée.