MAGHREB
23/09/2013 09h:12 CET | Actualisé 23/09/2013 10h:20 CET

Algérie: L'effondrement d'un morceau d'une tribune fait deux morts à Alger (PHOTOS, VIDÉO)

Stade du 5 juillet 1962 à Alger
Facebook/stade 5 juillet
Stade du 5 juillet 1962 à Alger

Le football algérien a vécu un drame samedi 21 septembre lors du derby algérois entre le Mouloudia Club Alger (MCA) et l'Union Sportive de la Médina d'Alger (USMA). Une partie de la tribune du stade du 5 Juillet s'est effondrée, conduisant à la chute deux jeunes spectateurs qui n'ont pas survécu à l'accident. La tribune a cédé à dix minutes de la fin du match, alors que l'USMA menait 1 but à zéro. Le stade d'Alger, qui a une capacité de 80 000 personnes, a été construit en 1972 puis restauré en 2003. Comparable au stade tunisois de Radès, il accueille les matchs des deux équipes algéroises mais surtout ceux de l'équipe nationale.

Deux morts et une centaine de blessés ont été enregistrés dans cet effondrement, selon les médias algériens. Dimanche, le ministre de la Jeunesse et des Sports algérien, Mohamed Tahmi, a affirmé que plus aucun match ne serait joué dans l'enceinte « avant le rapport final d'expertise ». Il a également appelé à d'autres inspections dans tous les stades du pays. Sur BFMTV, l'entraîneur français de l'USMA a fait part de sa détresse après l’incident: "Cela devait être une grande fête et tout a été gâché (..) C'est dramatique."

Ce stade historique, qui avait vu, en 1985, l'équipe nationale tunisienne chuter lourdement face aux Algériens, lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 1986 au Mexique, 3 à 0 alors que la Tunisie s'était déjà inclinée au match aller à Tunis sur le score de 4 à 1.

Le match aller à El Menzah entre la Tunisie et l'Algérie en Octobre 1985, une lourde défaite pour les Tunisiens (1-4)

Le monde du football a déjà connu plusieurs incidents de ce genre. À Glasgow en 1971, l'effondrement d'une tribune du stade Ibrox Park suite à un mouvement de foule fait 66 morts et plus de 200 blessés. Quelques années plus tard, en 1974 au Caire, une des grilles entourant le stade s'effondre, quarante-huit Egyptiens mourront dans cette catastrophe, écrasés.

Le 5 mai 1992, quelques minutes avant le coup d’envoi de la demi-finale de la Coupe de France, opposant le SC Bastia à l'Olympique de Marseille, une tribune provisoire du stade de Furiani en Corse cède et fait 18 morts et plus de 2000 blessés.