MAGHREB
18/09/2013 09h:00 CET | Actualisé 18/09/2013 09h:02 CET

Assassinat de Mohamed Brahmi: "Une dangereuse défaillance sécuritaire", selon Ennahdha... Ben Jeddou auditionné jeudi à l'ANC

Document interne du ministère de l'Intérieur, daté du 14 juillet 2013 et alertant sur le possible assassinat de Mohamed Brahmi (Publié par Le Maghreb)
Le Maghreb
Document interne du ministère de l'Intérieur, daté du 14 juillet 2013 et alertant sur le possible assassinat de Mohamed Brahmi (Publié par Le Maghreb)

Dans un communiqué publié ce mardi, le mouvement Ennahdha a demandé l’ouverture d’une enquête à la suite de la révélation de documents indiquant que certains responsables de la sécurité avaient eu préalablement connaissance de l’assassinat du député Mohamed Brahmi.

Lire sur le HuffPost Maghreb: Le gouvernement accusé d'avoir été mis au courant du meurtre de Brahmi sans réagir

Ennahdha a qualifié ces faits de "dangereuse défaillance sécuritaire" et appelé à en identifier les responsables et à prendre les mesures nécessaires pour préserver "la crédibilité des services de sécurité".

Une séance plénière jeudi pour auditionner le ministre de l'Intérieur

Le groupe parlementaire d'Ennahdha avait également demandé la tenue d'une séance plénière pour auditionner le ministre de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou, dans le cadre de cette affaire. Cette séance a été programmée pour ce jeudi en présence également du ministre de la Justice, Nadhir Ben Ammou.