MAGHREB
23/08/2013 10h:20 CET | Actualisé 24/09/2013 08h:21 CET

Lancement du site internet Bledi.tn pour les Tunisiens à l'étranger (PRÉCISIONS)

Wikimedia Commons/Habib Mhenni

Quelques jours après son forum national controversé (et boycotté) à Hammamet, le secrétariat d'Etat à l'Immigration et aux Tunisiens à l'étranger lance un nouveau site web informatif à destination des ressortissants nationaux vivant à l’étranger : "Bledi.gov.tn".

L’appel du "bled"

Avec le site web "Bledi.gov.tn", la communauté tunisienne à l’étranger pourra désormais avoir une idée plus claire des différentes démarches à effectuer dans leur pays natal (à travers par exemple un rappel des principaux points de droit), avoir des explications sur des questions relatives à la protection sociale, l’investissement, l’état civil, ou encore l’éducation en Tunisie, et se renseigner sur tout un tas d’autres informations pratiques.

bledi

Le but? Renforcer la participation des Tunisiens de l’étranger à la relance du développement et de l’investissement dans le pays, comme l’a précisé M. Houcine Jaziri lors du forum qui s’est tenu du 19 au 21 août:

"Le gouvernement est engagé à resserrer les liens de contact et de dialogue avec les différentes composantes de la communauté tunisienne à l'étranger pour élaborer une stratégie migratoire et participative qui répond aux aspirations des Tunisiens à l'étranger et raffermit leur appartenance à la mère patrie."

"Bledi.gov.tn" est consultable en versions anglaise et française, mais pas en arabe, ce qui n’a pas manqué de faire réagir certains internautes:

bledi

Les réserves du Front associatif des Tunisiens à l'étranger (F.A.T.E)

Dans un communiqué de presse très critique publié le 20 août 2013, le Front associatif des Tunisiens à l’étranger (F.A.T.E.) dénonce le Forum des Tunisiens à l'étranger qui a eu lieu du 19 au 21 août à Hammamet comme "une parodie de consultation".

Il rappelle par ailleurs l’importance de ces Tunisiens d’ailleurs, en quelques chiffres:

"Les Tunisiens résidant à l’étranger représentent 10 % de la population tunisienne: 1 223 213 dans le monde, dont 1 032 412 en Europe. Ils contribuent indéniablement au développement du pays. Ainsi, les transferts globaux des Tunisiens à l’étranger ont atteint, en 2010, 2 904 millions de dinars selon la Banque Centrale, ce qui correspond à 4,5 % du produit national et à 20,5 % de l’épargne nationale. Ces transferts constituent la quatrième entrée des ressources du pays en devises."

Le secrétariat d’Etat à l’Immigration et aux Tunisiens à l’étranger, avec à sa tête M. Houcine Jaziri, est venu se greffer sur l’Office des Tunisiens à l’étranger (OTE), qui, selon le même communiqué du F.A.T.E., "a toujours servi de vitrine de propagande et de collecte de renseignements sur les Tunisiens à l’étranger pour le régime de Ben Ali".

PRÉCISIONS (24 septembre 2013)

Des précisions ont été apportées à la deuxième partie de l'article pour bien mettre en avant les réserves et l'esprit du communiqué du Front associatif des Tunisiens à l'étranger (F.A.T.E).