MAGHREB
27/06/2013 11h:08 CET | Actualisé 27/06/2013 12h:08 CET

Tunisie: Agression de journalistes devant l'Assemblée Constituante

Adnan Chaouachi
Capture d'écran
Adnan Chaouachi

Alors que les élus débattaient du projet de la loi d'immunisation politique de la révolution, Adnan Chaouachi, journaliste pour la radio RTCI, a été agressé, à l’extérieur de l’Assemblée, par des manifestants venus appuyer le projet de loi. “Notre reporter qui a filmé la scène a reçu des menaces et ses vidéos ont été effacées”, témoigne la radio Mosaïque FM.

Suite à cette agression, la séance plénière a été suspendue et des disputes violentes ont éclaté entre certains députés. Les élus Mongi Rahoui (Mouvement des Patriotes Démocrates) et Mourad Amdouni (Mouvement du peuple) ont en effet reproché à Jamel Bouajaja (Mouvement Ennahdha) de défendre les agresseurs. “Oui je les défends!”, répond M. Bouajaja. “Alors vous défendez la violence”, lui rétorque Mongi Rahoui. Devant les caméras de Mosaïque FM, les échanges tendus se poursuivent, avant que Karima Souid ne tente de s’interposer.

Par la suite, les journalistes présents à l'Assemblée ont protesté contre les agressions dont leurs collègues ont été victimes.

Une altercation entre une journaliste et une députée d'Ennahdha, Héla Hammi, a également été rapportée par Shems Fm. L'élue a cependant affirmé que ses propos ont été déformés. La vice-présidente de l'Assemblée constituante et également élue du parti islamiste Ennahdha, a quant à elle, clairement condamné ces violences.