MAGHREB
19/06/2013 12h:33 CET | Actualisé 24/06/2013 17h:46 CET

Télévision: Quand Twitter devient un grand salon virtuel

Les téléspectateurs interagissent sur Twitter
Flickr / Kevin Lim
Les téléspectateurs interagissent sur Twitter

Avec 200 millions d’utilisateurs et près de 400 millions de tweets envoyés chaque jour, le réseau de micro-blogging Twitter est désormais incontournable dans le traitement de l’information. Il est en train de changer le fonctionnement des médias traditionnels, et la Télévision n’y échappe pas. Twitter invente une nouvelle manière de regarder le petit écran.

Smartphone, tablette, ou ordinateur portable sur les genoux, désormais les soirées télévisées sont accompagnées de deux écrans : un pour regarder, l’autre pour réagir instantanément. Grâce à Twitter, le téléspectateur n’est plus passif, il commente, critique et échange avec d’autres personnes par écrans interposés. Il s’agit d’une nouvelle manière de regarder la télévision ; séparés physiquement, réunis virtuellement.

Twitter à l’antenne

Dans certains programmes aux Etats-Unis, les tweets sont diffusés en direct, comme un fil télétexte au bas de l’écran. En France, la tendance s’impose progressivement aux médias audiovisuels. Les patrons en sont conscients, leur avenir se joue sur le web. Les présentateurs invitent les téléspectateurs à partager leurs réactions sur Twitter, ou encore à poser des questions aux invités, sur le hashtag de l’émission. Plusieurs programmes ont d’ailleurs leur hashtag officiel. Les programmes de téléréalité n’échappent pas à la règle. Bien au contraire, ce sont ceux qui suscitent le plus d’échange sur la twittosphère française par exemple. D'ailleurs Mesagraph, la start-up lancée en 2010 et spécialisée dans l'analyse des conversations sur Twitter, publie chaque semaine sur Le HuffPostun classement des émissions les plus tweetées de la semaine. Le nombre de tweets a-t-il un impact réel sur le taux d'audience? Une récente étude de Nielsen Social Guide, publiée au mois de mars dernier met en évidence la corrélation entre les deux.

Le sport est roi

Regarder un match de foot sans commentateurs mais avec des tweets, c’est une expérience tentée par la chaîne BeIn Sport lors du match Montpellier-Toulouse, comptant pour la première journée du championnat français le 10 août 2012. Pas de journalistes sportifs pour analyser le match, mais l’ambiance du stade accompagnée de tweets des téléspectateurs sur l’écran, en prenant soin de filtrer les propos grossiers. Si la chaîne a décidé de tenter cette expérience, c’est que le sport est l’un des sujets les plus échangés sur Twitter. Avec #London2012, les derniers jeux olympiques ont été l’un des évènements les plus tweetés depuis la création de ce réseau social il y a sept ans. Les matchs de la Ligue des Champions Européenne sont toujours trending topic (sujets les plus discutés en temps réel sur Twitter). Les tournois de tennis, les Grands prix de Formule 1, la finale du Super Bowl aux Etats-Unis, les meetings de la Golden League, tous les grands évènements s’y retrouvent.

Et en Tunisie ?

En Tunisie, l’usage de Twitter reste marginal, avec seulement 10.800 twittos selon le rapport du Dubai school of Government publié en juin 2012. Les chaînes locales n'ont pas encore compris les enjeux de la télévision sociale, et ne semblent pas encore intégrer ce phénomène dans leur stratégie. Toutefois, malgré une communauté restreinte, le phénomène d’une «messe télévisuelle» sur le réseau de micro-blogging existe bien. Le fil #TnAC est celui qui permet de suivre les séances plénières de l’Assemblée constituante diffusées sur la télévision nationale. #9pm est le hashtag le plus utilisé tous les lundis et jeudis soirs de la semaine, en référence à l’émission de la chaîne Ettounsiya. Les soirées dominicales sont quant à elles souvent meublées par des tweets ayant le hashtag #KlemEnnes.

Ne pas être en concurrence avec les réseaux sociaux, mais les intégrer dans l’émission c’est ainsi que la télévision est devenue une locomotive du déploiement de ce réseau social. Le récent achat par Twitter de la société BlueFin Labs spécialisée dans la mesure de l’audience sociale et l’analyse des commentaires sur les réseaux sociaux confirme cette orientation.