Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Zouhour Nasra Sakly  Headshot

Comment annoncer à l'aîné la naissance d'un petit frère ou d'une petite soeur?

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le passage de l'enfant unique au statut de l'aîné de la famille n'est pas forcément facile, mais en tant que parents, il faut rester positifs car il faut transmettre à son enfant le bonheur d'avoir un frère ou une soeur.

Comment faut-il agir pour limiter les angoisses de l'enfant? Voici quelques pistes:

  • Parlez avec lui:

Choisissez un moment propice et parlez à votre aîné des avantages d'avoir un frère ou une soeur. Vous avez certainement des familles élargies que vous pouvez citer comme exemple. Donnez-lui l'envie de partager son quotidien avec le nouveau-né en utilisant des mots simples qu'il peut comprendre.

  • Quand annoncer la nouvelle?

Selon l'âge de l'enfant aîné mais généralement au deuxième trimestre de grossesse pour que l'enfant n'associe pas les petits malaises de la grosses avec l'existence du nouveau-né. N'oubliez pas que vous êtes tout pour votre enfant: il ne supportera pas que ce nouveau-né vous fasse du mal. Aidez-le à voir le bon côté des choses.

  • L'esprit positif:

Gardez l'esprit positif car vous transmettez ceci à votre enfant. Plus vous êtes épanouie, moins de régression et de jalousie il y aura. Valorisez la fratrie. Préparez l'arrivée du bébé avec votre enfant tout en restant raisonnable, évitez de le prendre avec vous chez le gynécologue.

Pensez aussi à organiser l'emploi du temps de l'aîné avant la naissance (l'inscrire au jardin d'enfant à la la cantine...) car tout doit se faire avant la naissance afin de faire en sorte que l'enfant ne se sente pas exclus et abandonné.

  • Le bébé est là!

Valorisez l'aîné, ne vous laissez pas emporter par la joie en oubliant le petit.

Au contraire, ce jour-là, l'aîné méritera toute votre attention. Des répliques comme "Tu es le grand et c'est génial, tu vas apprendre beaucoup de chose à ton frère ou ta soeur" vont le rassurer et le valoriser.

Faites-le participer, si son âge le permet, à des petite tâches dédiées au nouveau-né.

Ne le privez pas de caresser le bébé mais dites-lui tout simplement que les bébés sont très fragiles à cet âge et qu'il faut donc faire très attention, il comprendra vite et vous n'aurez plus à sursauter à chaque fois que l'aîné s'approche du bébé.

Vivez votre grossesse sereinement, vous avez neuf mois pour faire connaitre à votre enfant la notion de fratrie et à la lui faire aimer. Avec la bonne approche à savoir la communication, il sera ravi d'accueillir le nouveau-né.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.