LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Zineb Agzit Headshot

L'Oscar du meilleur... gouvernement

Publication: Mis à jour:
GOUVERNEMENT 5 AVRIL
MAP
Imprimer

POLITIQUE - Après des mois de tractations, de polémique et de calculs politico-économico-socio-stratégico-diplomatico-sociaux, UN gouvernement voit enfin le jour.

Une coalition volatile composée de 6 partis politiques, et une imposture difficilement dissimulable sur les médias. Des élections législatives qui finissent en Oscars, une vraie remise d'Awards à l'américaine où il n'y a pas de véritable perdant, dans un royaume où tous les partis politiques sont servis et décorés.

Un palmarès plus ou moins équilibré, représentatif de toutes les couleurs politiques, mais surtout: des lauréats surprises.

Ainsi, le Parti de justice et du développement remporte le "coup de cœur" du public, la "médaille d'or" du jury revient au Rassemblement national des indépendants, le prix de la "meilleure création de costume" est remporté sans concurrence par l'Union socialiste des forces populaires, la "meilleure adaptation" est attribuée au Parti du progrès et du socialisme. Le Mouvement populaire arrache le prix du "meilleur acteur dans un second rôle". Enfin, l'Union constitutionnelle ne rate pas le prix du "mérite historique".

La démocratie représentative bat son plein dans un échiquier politique aux couleurs du carrelage marocain, où le hasard joue et déjoue toutes les lois, un jeu de société ou la parfaite adaptation du Monopoly, un épisode belliqueux du Game Of Thrones ou encore la stochocratie, le fondement de la démocratie athénienne.

Dans la mythologie grecque, un procédé de tirage au sort, triomphalement égalitaire; il y a 2 millénaires... C'est une débandade générale où le "no comment" reste le maître mot.

Un petit pincement au cœur, le spectateur de cette déroute se console par le seul fait que le coup de sifflet s'annonce enfin, quoique le ballon soit au camp de tous. Le match est au moins joué. Un match qui n'a pas été de tout repos pour les nerfs de l'auditoire comme pour les nommés.

LIRE AUSSI: