Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Zied Lahbib Headshot

La conférence internationale sur l'investissement ou l'impératif de "marketer" la Tunisie

Publication: Mis à jour:
TUNISIA 2020
Ministère de l'Investissement Tunisie
Imprimer

La nouvelle loi sur l'investissement est davantage un lifting réussi des précédents textes de l'ancien code qu'une refonte totale et complète du cadre législatif régissant l'investissement.

Les avancées concrètes se verront également dans la portée des décrets d'application que dans le texte initial adopté dernièrement par l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).

Mêmes remarques concernant les autres lois: celle sur les Partenariats Publics-Privés (PPP) ou celle concernant les énergies renouvelables. Des lois et décrets qui seraient consolidés par la non moins attendue loi d'urgence économique propre surtout à booster les projets en stand-by dans les régions.

L'ensemble de ce nouveau cadre porté notamment par une loi d'investissement plus allégée met réellement en avant, en les bonifiant, les points attractifs de l'ancien code comme le rapatriement des bénéfices,les incitations à l'investissement dans les régions intérieures, celles en faveur de l'exportation ou dans les activités à haute valeur ajoutée.

La loi sur l'investissement rajoute également de nouvelles composantes intéressantes pour les opérateurs étrangers: le cadre de règlement des différends ou la révision à la hausse du seuil des recrutements de la main d'oeuvre étrangère.

Maintenant ce qui semble primordial, est de réussir le Service Après-vente, marketer cette loi et ce nouveau cadre pour en faire un produit d'appel attractif. C'est en réussissant les prochains Rendez-vous dont la conférence des 29 et 30 novembre prochains à Tunis, que l'on pourra se donner les moyens de le faire.

La conférence sera ainsi une réelle caisse de résonance médiatique. Au delà des annonces concrètes de financement et d'investissement, c'est aussi en cela que l'évènement est important voire crucial pour le pays.

Mais au delà du nouveau cadre et de cet évènement majeur, les préalables, les fondamentaux pour un renforcement de l'attractivité demeurent les mêmes à savoir:

  • Apaiser les tensions sociales, réel repoussoir pour l'investisseur
  • Structurer la bonne gouvernance et réduire ses entraves
  • Rétablir un État et des institutions forts
  • Consolider les avancées en matière de sécurité...

Sans compter les autres pré-conditions de l'attractivité plus "traditionnelles" celles là, concernant notamment une meilleure adéquation entre offre et demande d'emplois, une logistique et une infrastructure plus efficientes, une transparence des procédures plus palpable pour le commun des investisseurs...

Sans ces pré-requis, l'on pourrait légiférer sur les meilleures incitations au monde, organiser les plus réussies des conférences, peu d'entrepreneurs se risqueraient à investir un Dinar dans le site Tunisie.

A l'étranger, un frémissement d'intérêt est perceptible. Les opérateurs sont plus aptes à écouter les arguments sur la Tunisie, davantage réceptifs.

Reste à consolider cet état et reconstruire sur de nouvelles bases, et l'image et l'attractivité du site.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.