Victor Salama

RECEVEZ LES INFOS DE Victor Salama
 

Le pari de Hamdeen Sabbahi

Publication: 22/02/2014 14h19

Il sera le symbole d'une transition poussive, ou le faire-valoir d'un maréchal, candidat non déclaré mais déjà plébiscité. Hamdeen Sabbahi, militant de la gauche Nassérienne, se présente aux élections présidentielle égyptiennes qui devraient avoir lieu en avril 2014. Il est d'ailleurs le premier à présenter officiellement sa candidature.

Il a forgé sa posture politique sur une sensibilité nationaliste et populaire. Son slogan fétiche Wahed menena ("l'un d'entre nous") et le nom de son nouveau parti, le Courant Populaire Egyptien (CPE), confirment cette réalité d'homme du peuple. C'est cette "authenticité" populaire qui lui a valu son score important aux dernières élections présidentielles égyptiennes. Il avait en effet obtenu 21,1% des suffrages exprimés, soit près de 4,8 millions de voix, talonnant de très près le candidat Ahmed Shafik, dernier premier ministre de Moubarak, et Mohamad Morsi, candidat des Frères Musulmans et président destitué.

Son parcours politique est cohérent: Militant et activiste d'opposition durant l'époque de Sadate et de Moubarak, Sabbahi n'a cessé de développer, depuis ses années d'étude à l'Université du Caire jusqu'à la campagne présidentielle de 2012, des discours tournés vers la justice sociale et le renforcement du système démocratique. En cela, il est peut-être le dernier symbole politique encore debout du 25 janvier 2011; celui d'un pouvoir civil, par opposition au pouvoir militaire mais aussi religieux.

LIRE AUSSI: Qui est Hamdeen Sabbahi, seul candidat contre Sissi?

Pourtant, en bon Nassérien historique, il n'a jamais attaqué l'armée ni ses représentants et dit aussi souvent que possible son respect pour la personne d'Al Sissi. Alors Sabbahi est-il un figurant destiné à rendre cette élection plus crédible aux yeux du monde - les Egyptiens ayant semble-t-il avoir déjà fait leur choix - ou est-il un vrai candidat et donc un opposant déterminé?

Il semble n'être ni l'un ni l'autre.

Sa candidature a provoqué des débats intenses au sein de son mouvement, le CPE, mais aussi au sein du mouvement Tamarrod qui avait appelé à la chute de Mohamed Morsi. Deux des trois dirigeants de ce mouvements soutiennent la candidature de Sabbahi alors que le troisième soutient le Maréchal Al Sissi. Les réticences d'une partie de son entourage semble indiquer que c'est une candidature sincère et non de complaisance. Il devra alors se préparer à une bataille très rude, pas tant contre un adversaire qui se mettra d'emblée au dessus de la mêlée, mais contre une opinion publique et des médias tombés en pâmoison devant le futur candidat Sissi. Hamdeen semble s'y être préparé et tente déjà de clarifier quelques règles du jeu. Le 12 février 2014, lors d'une longue interview à la chaîne égyptienne ONTV, Sabbahi a souhaité que "l'Etat" n'entre pas en campagne et demandant par exemple que si un gouverneur souhaite soutenir le Maréchal Al Sissi, il doive démissionner au préalable. Il insiste sur le fait que l'armée est au dessus des partis et qu'elle doit rester en dehors du jeu politicien.

D'un autre côté, Hamdeen répète inlassablement son attachement à l'Etat et au sein de cet Etat fort, une armée forte capable de protéger l'intégrité territoriale du pays. Il compare la lutte des militants et activistes lors des trois derniers années aux luttes de l'armée pour assurer la sécurité du pays. Le sang versé durant les trois ans ans de la révolution vaut celui des soldats morts pour la patrie. En faisant ce parallèle et en mettant sur le même pied d'égalité la sécurité et les revendications sociales, il légitimise une candidature "civile", la sienne en l'occurrence. Sabbahi se voudrait une incarnation de ce qui reste du 25 janvier 2011. Il ne dit pas que l'armée est incapable de gérer le pays. Il réaffirme l'idée que les civils peuvent aussi le faire et qu'une révolution n'aboutit que lorsque l'un des siens est porté au pouvoir.

Retrouvez les blogs du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.
 
Suivre Al HuffPost