Huffpost Maroc mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

The Tberguig Headshot

Billet d'humour #2: 3:40, l'heure du Shor, l'histoire d'un véritable film d'shorreur

Publication: Mis à jour:
Imprimer

shor4

BILLET D'HUMOUR - 3:40 am, le réveil ne tente même pas de sonner à cette heure où il ne peut y avoir que cette voix maternelle plus insistante qu'une fenêtre pop-up et plus menaçante qu'un spam, pour vous réveiller tel un coq au sein d'un couri indésirable.

Et vous aurez l'impression d'être dans un genre de mara-thon blhrour qui consisterait à faire de votre système digestif d'aujourd'hui, le frigo de la journée qui suit. Votre corps de Walking Dead version Wakline Dead se prépare à devenir ce somnanbouffe aux bras ballants qui se dirige vers la cuisine comme dans un authentique clip de Thriller version Chebakiller et vous serez tel cette Belle au Ramadan qui attend d'être suavement réveillée par son steak charmant.

Vos cernes arc-oh-ciel ont cerné tout le périmètre de votre visage artistiquement caché par des mèches bien éméchées qui semblent tituber un peu partout à droite, en haut, en bas de votre figure si peu géométriquement réveillée et votre corps au ralenti semble comprendre en moon-walk tout ce que votre cer-àrien-veau lui dit.

À la tête sur les épaules succède alors la tête plongée dans des viennoiseries de chez Paul et c'est alors à vous de jongler entre des intestins en grê(l)ve qui ne semblent pas encore remis de votre précédent dîner et un syndicaca des estomacs indignés qui paraît ne pas pouvoir digérer le fait d'être de service de si précoce matinée.

Et tout le monde à table semble s'efforcer tant bien que mal de paraître comme s'il n'y avait pas un décalage digne d'un Canal+ crypté entre gestes, expressions faciales et langage néandertalien que l'on tente de communiquer, autour de ce repas absurde qui semble défier toute règle du savoir manger, et où Dukan semble avoir foutu-lkan depuis des années.

Il est l'heure où l'on signerait les contrats où se seraient faufilées les clauses les plus abusives, celle où l'on abuserait volontiers de quelques gourmandises.

LIRE AUSSI:
Close
Les traditions culinaires marocaines du ramadan selon les régions
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée