LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Susanne Giordano Headshot

Le boom des start-up et de l'entrepreunariat des jeunes au Maroc

Publication: Mis Ă  jour:
Imprimer

ÉCONOMIE - Pour les étrangers, le Maroc ne doit plus seulement être synonyme de chaleur, détente et dépaysement, mais aussi d'innovation et de progrès. Le développement des sociétés et des start-up high tech marocaines a fait passer le Maroc d'un statut de consommateur à celui de producteur d'innovations marketing.

Avec plus de 58.000 emplois dans le secteur des technologies, le Maroc peut désormais être considéré comme un pays ou la dynamique start-up est lancée. Ces entreprises sont en général petites mais innovantes, avec des caractéristiques communes: des fondateurs-dirigeants jeunes (20-­35 ans), une faible capitalisation et une grande flexibilité.

C'est pour encourager cette nouvelle effervescence entrepreneuriale que trois universités avoisinantes (Akhawayn, Fès et Meknès) travaillent sur un projet de centre de compétence qui sera mis en place à Ifrane où quatre domaines ont été identifiés: nanomatériaux, nanotechnologie, biotechnologie, TIC et environnement et énergie.

Autre success story marocaine, le parcours de Lamiaa Bounahmidi qui a conquis le cœur et surtout l'estomac des consommateurs américains avec sa start-up Lolly's, dont le produit phare est la semoule.

Autre dynamique entrepreneuriale innovante qui a connu un succès international: le logiciel de traduction de Mining Essential, développé par le docteur Abderrafih Lehmam. On parle même de la naissance d'une Silicon Valley virtuelle au Maroc!

D'ailleurs, du 10 au 17 janvier derniers, c'est justement dans la Silicon Valley que s'est présentée une délégation de 10 entreprises dont l'objectif était de renforcer la réputation des start-up MENA (Afrique du Nord/Moyen-Orient) aux Etats­-Unis.

Le Maroc a désormais ses Blablacar (site de covoiturage) et Groupon locaux et, depuis quelques jours, la plus grande plateforme e­-commerce de toute l'Afrique, Made in Morocco, qui crée une réelle concurrence sur le marché occidental.

On trouve d'ailleurs de très bonnes offres sur des sites d'annonces marocaines comme Avito par exemple: bons plans high-tech, iPhone de seconde main ou encore du matériel informatique.

Le Maroc fait figure de modèle en favorisant l'accès à la création d'entreprise aux femmes, aux jeunes, aux migrants, aux seniors et aux chercheurs d'emploi.

Néanmoins, selon le rapport de l'indice global d'entrepreneuriat 2015 dont le but est d'évaluer les conditions et la qualité de l'acte d'entreprendre dans 130 pays du monde, le Maroc serait encore à la 82ème place, derrière des pays comme l'Algérie et la Tunisie.

Ultime obstacle à surmonter: l'échec des programmes de financement dû au manque de confiance de la part du secteur bancaire, à la passivité du secteur privé et à la pesanteur de la bureaucratie qui entrave le financement public.

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.
Close
Ces applications 100% marocaines dont vous ne pourrez plus vous passer
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée