Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Stéphanie Dauphin Headshot

Pourquoi vous devez lâcher prise pour vivre de votre passion

Publication: Mis à jour:
WOMAN HOME OFFICE
Szepy via Getty Images
Imprimer

Vivre de sa passion. C'est le nouveau thème de l'heure.

En effet, nous sommes bombardés de success stories de gens qui sont parvenus à avoir la liberté de faire ce qu'ils aiment et d'être très bien payés pour le faire. Mais qu'advient-il des personnes qui ne sont pas satisfaites de leur situation actuelle?

Plusieurs vivent un grand désarroi, nous le voyons par les taux alarmant de dépression, burnout, etc. Est-il possible qu'il soit parfois trop tard pour reprendre contrôle de sa destinée? Si vous ou un de vos proches êtes dans cette situation, vous découvrirez que certaines conditions sont nécessaires afin de redevenir PDG de votre vie.

Je me souviens qu'à l'école, on nous répétait toujours que la clé pour réussir notre vie était d'obtenir un bon diplôme. J'ai donc suivi cette recette quasiment à la lettre: j'étais rarement première de classe, mais j'ai gradué!

Mon choc survint dès mon entrée sur le marché de l'emploi. Lorsque j'ai commencé ma carrière, faute de personnel, la charge de travail était insupportable. Je me sentais incomprise par mon patron et surchargée de travail, presque comme une servante.
De plus, mes tâches étaient routinières et vraiment pas stimulantes. Je n'arrivais pas à croire que toutes ces années à me soumettre passivement aux prérequis du système scolaire m'avaient conduit à être confinée dans un emploi qui ne m'allumait pas du tout.

Vous avez le droit d'être passionné par ce que vous faites. Mais pour que cela arrive, vous devez vous en donner la permission.

Ma solution pour les premières années fut de devenir insensible: fuir en adhérant à des sessions de magasinage intensives, ou voyager à chacune de mes semaines de vacances ou "congés de maladie".

Le hic, est que ces stratégies n'étaient que des diachylons. Je me sentais encore vide, inutile et triste. J'ai alors réalisé que personne ne m'avait demandé ce que j'aimais faire, quelles étaient mes passions et comment je voulais changer le monde. De plus, je me suis rendue compte que, contrairement à ce que j'avais appris, c'est à chacun d'entre nous d'élaborer notre propre définition du bonheur et ensuite de le créer.

Concrètement, peu importe votre situation, voici les étapes à suivre pour commencer à vivre de votre passion.

Lâcher prise

Avouer que vous avez fait une petite erreur, ça va. Mais admettre que vous avez pris une décision qui vous a conduit, plusieurs années plus tard, à faire un travail que vous n'aimez pas, c'est autre chose.

Pour cette raison, plusieurs personnes préfèrent, comme ce fut le cas pour moi, jouer à l'autruche en mettant l'accent sur les avantages monétaires associés à leur profession.

Lâcher prise en admettant que votre situation actuelle ne vous convient pas est le seul moyen de sortir de ce labyrinthe. Oui, cela prend du courage, mais paradoxalement, c'est la meilleure façon de reprendre le contrôle de votre vie.

Tirez leçon de votre expérience

Comme il est souvent indiqué, une histoire se répétera tant et aussi longtemps que nous n'aurons pas saisi la leçon. En ce sens, votre situation professionnelle actuelle a pour but de vous apprendre quelque chose. Dans mon cas, j'ai appris que l'argent seul ne pouvait pas me rendre heureuse. Je devais savoir ce qui me passionnait et l'utiliser pour aider les autres et gagner ma vie.

C'est à votre tour: qu'est-ce que votre travail vous a permis d'apprendre sur vous?

Choisissez ce que vous voulez vraiment

Alors, maintenant, choisissez les règles de votre jeu. Définissez ce que cela signifie pour vous de faire un travail que vous aimez. Quelles émotions voulez-vous sentir? Concrètement, qu'est-ce que vous voulez faire: créer en composant des chansons, cuisiner, être organisatrice événementielle?

La partie la plus formidable est que vous pouvez tout avoir. La seule limite est votre imagination. Dieu, l'Univers, ou peu importe ce en quoi vous croyez ne veut pas que vous souffrez. Il veut simplement que vous réalisiez à quel point vous êtes unique, et ici pour partager vos passions avec le reste du monde. Mais pour que ça arrive, vous devez d'abord être honnête avec vous-même et admettre ce que vous désirez.

Rare sont les personnes qui tombent tout de suite sur la carrière idéale. Ce sont en fait surtout les détours que vous prenez, qui vous permettent de réaliser ce qui vous allume vraiment. Le grand défi est d'être à l'écoute de ces signes de la vie. Comment? Lorsque rien ne va plus, prenez le temps de lâcher prise et ensuite redéfinissez ce que cela signifie de faire un travail que vous aimez. Vous avez le droit d'être passionné par ce que vous faites. Mais pour que cela arrive, vous devez vous en donner la permission.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.