LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Souhir Lahiani Smaoui Headshot

Spectacle "Les Veuves" de Wafa Taboubi: Le récit des femmes sans hommes mais non sans courage

Publication: Mis à jour:
ARF
Souhir Lahiani Smaoui
Imprimer

Après son rôle d'actrice dans la pièce "Le Dernier discours" de Riadh Hamdi, Wafa Taboubi, revient en force et nous surprend agréablement par la mise en scène de la pièce "Les Veuves", inspirée de l'œuvre "Les Veuves" d'Ariel Dorfman.

Dans cette pièce, dont la première a été jouée récemment à la salle 4ème Art de Tunis, Wafa Taboubi met à l'honneur les femmes militantes, toutes les militantes; palestiniennes, syriennes, irakiennes... qui subissent une souffrance au quotidien.

Avec une scénographie sombre et minimaliste, la pièce traite des souffrances provoquées par les maux de la société, tel que l'immigration clandestine. Le seul bruit qui persiste tout au long de la pièce est celui des vagues tantôt agitées, tantôt silencieuses, témoignant aussi bien du bouillonnement de la mer que du pays. L'obscurité qui sépare les tableaux et la lumière tamisée de la scène illustre la complicité et la noirceur dégagées par les trois actrices Nadra Toumi, Faten Chewaybi et Nadra Sassi.

csz

Sur scène, trois femmes puissantes, leurs âmes sont agitées et à la recherche d'apaisement, en absence de leurs hommes (mari, frère et père). Ses trois femmes cherchent à assouvir une vengeance, un désir qui ne cesse de grandir au fur et à mesure, malgré toutes les tentatives faites pour les faire renoncer! Un mélange de sentiments opposés s'en mêle sur scène entre la détresse, la peur, la joie, le fou-rire, l'amour...

Toutes les trois forment le clan des veuves et rendent compte à travers les scènes du récit de ces hommes perdus, étayé parfois par de piquantes confidences: l'une parle de son mari et raconte sa vie de couple passée, la deuxième fait l'éloge de son père éducateur et militant, quant à la troisième, elle parle de son frère.

Présentes aux premières loges, elles s'inquiètent de la situation catastrophique du pays et s'associent pour défendre ses valeurs: liberté, dignité et égalité. Dans cette pièce, se mêle le courage, la ténacité et l'amour de la patrie; autant de qualités que possède la femme tunisienne; bien mises en scène par Wafa Taboubi.

arfc

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.