LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Sana Guessous Headshot

Mon pauvre Chekhsar...

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Mon pauvre Chekhsar,

Je te plains du fond du cœur. Personne ne mérite de subir la folle vindicte de ces féministes enragées. Tout ce carnaval, ce concert d'indignation pour quelques derrières floutés... Non mais franchement, parfois elles exagèrent.

Moi je trouve ton idée fantastique. Je regarde ta vidéo et je me dis que j'aimerais, moi aussi, me flouter l'arrière-train de temps en temps. Il y a même des jours où j'ai carrément envie de me flouter de la tête aux pieds. Pour aller à mon cours de sport, par exemple, sans me soucier des répercussions potentiellement mortelles de ces leggings cauchemardesques.

Je repense à mes douze ans et je me dis que si j'avais pu, à l'époque, m'enduire d'une bonne couche de pixels avant de m'aventurer sur les chemins de l'école, j'aurais peut-être pu épargner à tous ces camionneurs moustachus ce spectacle scandaleux de mes fesses, cette agression caractérisée avec déhanchement aggravé que mon derrière prépubère faisait subir à leur pauvre libido sans défense, sans parler des sévices moraux, de ce déluge de regards lubriques et de mots crasseux que ça les obligeait à proférer. Les choux.

Honnêtement, je trouve que tu devrais confier ton idée à un ingénieur. Tu devrais développer et commercialiser cette trouvaille au plus vite, si possible avant les dix ans de ma fille.

"Chérie, j'ai une grande nouvelle à t'annoncer! Bientôt, tu auras, comme maman, ton propre kit de floutage! Tu le veux en rose ou en kaki? Tu le veux assorti à tes baskets?"

"Ah! Tu verras comme on va s'amuser! On se fera des flouflou party entre filles et quand on sortira, on fera un joli petit nuage flou autour de papa!"

"Tiens-toi droite, boutonne ton floutage, voyons! On voit un bout de tes seins!"

"Tu n'as pas honte d'aiguiser l'appétit sexuel de ce bon père de famille qui doit avoir des filles de ton âge?"

"Tu as un peu forcé sur le rouge à lèvres, ma fille. Tu es sûre que tu ne veux pas te flouter le visage?"


Moi, je dis que c'est une révolution. Nous devrions flouter comme ça la moitié de la population, la moitié de l'humanité pour que l'autre moitié puisse enfin vivre en paix, à l'abri des nichons agresseurs et des fesses criminelles.

Je suis sûre que dans ce monde rêvé, il y aura moins de guerres, d'épidémies, d'injustices. Moins d'idiots, je ne saurai te dire.

LIRE AUSSI: Chekhsar appelle les femmes à porter le voile intégral pour se protéger contre le harcèlement sexuel (VIDÉO)

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.