LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Samy Mojtabi Headshot

3 nominés pour le Ballon d'Or, pour une véritable concurrence?

Publication: Mis à jour:
Imprimer

FOOTBALL - Peu de surprises lundi soir lors de l'annonce des 3 nominés pour le prestigieux Ballon d'or, qui récompense le meilleur footballeur mondial de l'année écoulée. Lionel Messi (8e podium de suite, un record!) et Cristiano Ronaldo (tenant du titre) sont bien entendu de la fête.

Le nom du troisième prétendant suscitait un peu plus d'interrogations sur la planète football. On se doutait bien qu'un champion du monde allemand se glisserait dans ce trio magique, et c'est finalement Manuel Neuer qui est l'heureux élu.

Meilleur gardien du monde depuis quelques années déjà, héroïque lors de la Coupe du monde au Brésil (surtout contre l'Algérie en 8e de finale), le Munichois fait figure de sérieux outsider. Il est celui qui a récemment révolutionné le poste de gardien de but. Son comportement sur le terrain, inspiré des grands libéros de la belle époque, est un délice pour les yeux et ravit les amateurs de ballons ronds.

Cela faisait huit ans qu'un gardien (Buffon en 2006) n'avait pas été nominé parmi les trois derniers candidats au titre suprême. Un seul gardien a déjà remporté le Ballon d'or et cela date déjà un peu puisqu'il faut remonter en 1963 pour voir la légende Lev Yachine triompher, autant dire une éternité. Bien qu'irréprochable, le goal allemand n'a finalement que peu d'espoirs de remporter le graal.

Pourquoi me direz-vous? Tout simplement parce qu'il est en compétition avec deux extra-terrestres du football moderne. Des monstres statistiques qui ont trusté tous les Ballons d'or depuis 2008 (2 pour CR7 et 4 pour Messi). Cette année encore avantage Cristiano Ronaldo.

Vainqueur de "la Décima", dixième Ligue des champions pour le Real Madrid, le buteur de la Casa Blanca est favori, et sort d'une année époustouflante malgré un mondial brésilien raté dans les grandes largeurs.

De son côté, la Pulga a échoué dans sa quête de titre, perdant en finale de la Coupe du roi et de la Coupe du monde, dont il a été (à la surprise générale) élu meilleur joueur. Ses récents records de but dans l'histoire de la C1 et de la Liga sont intervenus après la clôture des votes, ce qui constitue un désavantage, car ces performances n'auraient certainement pas laissé insensibles les différents votants.

Qui de Ronaldo, Messi, ou Neuer, remportera le plus célèbre des trophées individuels dans le football? Réponse le 12 janvier prochain, d'ici là les suppositions iront bon train et chacun choisira son candidat fétiche.

Personnellement, je pense que le futur Ballon d'or parlera portugais, mais ce n'est que mon humble avis...

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.