LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Samira Sidri Headshot

Les terroristes ou les apôtres de Satan

Publication: Mis à jour:
DAECH
Imprimer

TERRORISME - Tant de drames commis au nom d'une fausse piété et encore plus d'ignominies sanglantes aujourd'hui, où l'heure n'est plus à la méditation mais à la nécessité de déployer toutes les énergies pour anéantir cette bête satanique qui sommeille dans l'esprit de tous les terroristes du monde, ces suppôts de Lucifer qui instrumentalisent la religion ou la race pour propager leur immoralité turpide et immonde.

Au fond, tous les terroristes sont des fous, des vicelards, des pervers et des déséquilibrés mentaux. Ils compensent leurs complexes en cherchant à se glorifier par des actes bestiaux et inhumains. Ils ont pactisé avec le diable et l'ont désarçonné en gangrénant le monde encore mieux que leur maître.

Le mal s'est réveillé dans la nuit du 24 au 25 décembre 1865, soit quelques jours après l'abolition totale de l'esclavage. Quelques anciens officiers sudistes se réunissent à Pulaski dans le Tennessee pour intégrer un groupuscule discriminant les noirs. Cette organisation xénophobe deviendra la plus notoire et la plus sanglante des nébuleuses terroristes suprémacistes américaines: le Ku Klux Klan (KKK ou Klan).

De 1865 à nos jours, le Ku Klux Klan a provoqué la mort de plus d'une dizaine de milliers de noirs (lynchage, décapitation, incendie...). La bête a encore craché son venin mortel lors de la Shoah, quand Hitler enivré par sa folie aryaniste croyait purifier le monde à sa manière diabolique durant la seconde guerre mondiale et que des millions de déportés de confession juive ont péri dans des camps de concentration dans des conditions inhumaines.

Les nazis considéraient la race aryenne supérieure à toute autre "race", et oeuvraient laborieusement pour préserver sa pureté. Leur démence n'avait pas de limite et ils ont même conçu un plan machiavélique pour que la race aryenne domine et gouverne le monde.

Des pouponnières (les lebensborn) spéciales installées par les nazis en Belgique, aux Pays-Bas, en France, au Danemark et surtout en Norvège, ont ainsi accueilli des milliers de bébés, issus d'un accouplement sélectif entre des hommes et des femmes "racialement valables". Leurs pères étaient en grande majorité des SS ("schutzstaffel", le nom donné aux soldats allemands chargés de la protection de Hitler), élite représentative de la race germanique.

Entre 1935 et 1945, quelques vingt-deux mille enfants sont nés de ce programme sous le parrainage de Hitler et son complice le général Himmler, obnubilés par un eugénisme destructeur et démoniaque, allant à l'encontre de toutes les valeurs de l'humanité et de la tolérance.

De nos jours, des exactions similaires sont perpétrées par des fanatiques se proclamant de l'Etat islamique ou de Boko Haram et même des extrémistes bouddhistes en Birmanie.

Leur point commun est qu'ils vouent la même haine viscérale à l'encontre de tous ceux qui ne leur ressemblent pas sur le plan ethnique, racial ou ne partagent pas leur démence. Leur barbarie sanguinaire envers les chrétiens, les musulmans ou les mécréants dépasse les limites de l'entendement et s'apparente a fortiori à un satanisme ignominieux, animé par une xénophobie turpide et malsaine.

Vers 1980, la bête se fait baptiser Al Qaïda ou la base des fanatiques adeptes de Satan et s'associe ensuite à "l'État islamique". Cet état criminel qui n'a aucun lien avec l'islam ,regroupe des mercenaires, des délinquants au passé patibulaire et sans repères qui décident sur un coup de tête de se laisser pousser la barbe et de prêter allégeance aux gourous maléfiques de la secte.

Armés jusqu'aux dents et travaillant à la solde des Etats-Unis, de l'Arabie saoudite ou d'Israël, ils multiplient leurs attaques terroristes en ciblant plusieurs métropoles du monde et revendiquent fièrement des horreurs qui coûtent la vie à des milliers d'innocents à travers le monde sans foi ni loi. Mus par une folie meurtrière destructrice, les adeptes de cette secte de barbus, fous et pervers violent, décapitent et s'abreuvent du sang de leurs victimes.

En bons envoyés du Diable, ces faux rédempteurs clament le messianisme et prétendent être les purificateurs de la planète. Quelle hypocrisie sournoise et diabolique que d'arborer la religion comme son cheval de bataille quand on ignore même jusqu'aux principes basiques de l'Islam.

"C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes". Coran, Sourate Al-Mâ'ida, Verset 32.

A présent, que l'humanité bataille contre toute forme d'intolérance est un souci prioritaire pour toutes les nations et tous les hommes quelle que soit leur race ou leur religion.

LIRE AUSSI: Arrestation au Maroc d'un partisan de Daech lié à une cellule terroriste démantelée en France