Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Salha Bent Mohamed Headshot

Elle a été maîtresse et est devenue "femme de..."

Publication: Mis à jour:
SEX
Tetra Images via Getty Images
Imprimer

Il lui disait: "j'aime tes yeux... j'aime comment tu les maquilles. Ma femme ne se maquille jamais les yeux. Tu sais les mettre en valeur. Elle n'a jamais su se maquiller".

Elle regarde dans le miroir ses yeux, regarde ce regard cerné, les premières rides qui apparaissent quand elle sourit.

L'autre, de 25 ans son aîné, lui disait que ce n'était pas des rides, mais c'était comme pour les bébés quand ils avaient les yeux plissés. Elle était son bébé.

Puis est arrivé le sien. Les cernes qui vont avec. Le khôl mal démaquillé de la veille.

Si toutes les maîtresses savaient tout ce qu'endurent les femmes.

Elle a été maîtresse et est devenue "femme de", mais paradoxalement elle était plus femme quand elle était maîtresse.

Il est si facile d'être femme le temps d'une soirée. Il est si facile d'être femme par intermittence. Il est si facile d'insulter l'autre qui attend tous les soirs un homme qui ne rentre pas et un mari qui ne sera jamais un amant.

On a beau se dire "je ne serais jamais cette autre", on le devient sournoisement, tous les matins un peu plus.

On le devient au détour d'une culotte en coton, portée parce que plus confortable.

On le devient au détour d'un soutien gorge que l'on préfère ôter pour plus de confort.

On oublie peu à peu de se maquiller, il faut que la peau respire. On oublie comment se maquiller.

Et puis pourquoi se changer pour aller au centre commercial? Personne ne nous connaît.

On passe son temps à se moquer de l'opinion de gens qui de toutes façons ne nous connaissent pas pour finir par ne plus se reconnaître soi même.

Et l'insulte, c'est cette fille en petite robe et talons hauts, cette petite pétasse comme il y en a des milliers, que l'on accuse de vouloir piquer tous les mecs mariés de la terre.

Cette fille qui se maquille trop bien les yeux, cette fille au regard de biche et au décolleté vertigineux...comme une chute.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.