Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Salah Zeghidi Headshot

Aicha Ben Zakkour Hafsia, un départ qui fait mal

Publication: Mis à jour:
Imprimer

aicha hafsia

La mort frappe sans vergogne. Elle nous nargue en permanence. Elle nous enlève des êtres qui nous sont très chers. Des êtres qu'on imaginait et espérait garder encore longtemps parmi nous, parmi les êtres qu'ils (elles) aiment, dans ce pays qu'ils (elles ) aiment tant, pour lequel ils (elles) ont tant donné.

Aicha Ben Zakkour Hafsia, médecin et militante de gauche, vient d'être convoquée et enlevée par la mort. Une perte pour ses enfants, pour sa famille, pour ses proches, pour ses ami(e)s.

Elle rejoint ainsi son époux et son compagnon de route, le Dr Fethi Hafsia, qui l'a précédé dans ce voyage vers l'ailleurs.

Que dire de Aicha, quand on a eu l'honneur et le plaisir de la connaitre, en ami et en camarade de combat?

Je dirai d'elle, en la pleurant, ce que j'ai retenu de cette femme peu ordinaire. Une femme d'une exquise douceur, d'une grande sérénité, d'une infinie générosité.

Constamment prête à donner, à aider, à soutenir, elle avait une extraordinaire capacité d'être solidaire, solidaire avec ceux qui souffrent, ceux qui sont dans le besoin, ceux qui, en général, avaient besoin d'aide.

Peu de gens possèdent un parcours et un itinéraire réguliers et sans déviance. Aicha est de ceux-là.

Son parcours est fait de constance, de loyauté, de fidélité, et d'abnégation.
Sa douceur et sa gentillesse ne la quittaient jamais, quelles que soient les circonstances...

Quand autour d'elle, les camarades vivaient des moments difficiles et voyaient les horizons bouchés, Aicha était là pour inciter à relativiser, à garder le moral, à avoir de la patience, de la persévérance.

Elle faisait sien ce proverbe bien de chez nous: "edwem yon9ob errkham" ( la persévérance finit par percer le marbre).

Nous allons pleurer longtemps Aicha, cette femme qui sort de l'ordinaire, mais nous ne l'oublierons jamais. Elle restera pour nous une figure inoubliable de notre temps...à nous!

Adieu l'amie! Adieu la camarade!

LIRE AUSSI:Décès de Aïcha Hafsia, une des premières hématologues et figure de la gauche tunisienne

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.