Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Rym Marrakchi Headshot

La relation médecin-malade made in Tunis, en caricatures

Publication: Mis à jour:
MDECIN
Rym Marrakchi
Imprimer

La relation entre un médecin et son patient a longtemps été un sujet de débat du fait de la nature même du métier.

médecin

Quand on traite un malade, on traite avant tout une personne, nous connaissons sa situation sociale, certains détails intimes de sa vie, nous savons parfois des choses qu'elle cache à son entourage. C'est donc une situation qui nous met, nous médecins -ou apprentis médecins-, dans une position délicate car il nous est demandé d'être compatissants et à la fois parfaitement objectifs et rationnels pour aider au mieux le patient. Savoir modérer cette interaction est une tâche qui revient au médecin, qui n'est pas aisée et qui nous fait poser plusieurs questions. Où tracer la frontière entre médecin et humain? Comment garder une certaine réserve vis-à-vis des patients sans donner une impression de froideur et de manque de compassion? Comment s'impliquer dans son métier sans se laisser consumer par cette même compassion?

médecin

En voilà des questions bien intéressantes et bien sérieuses auxquelles nous n'allons pas répondre car je vous invite avec moi aujourd'hui à enfiler la blouse blanche et à marcher en ma compagnie dans les hôpitaux de Tunis où tout est possible! Oui c'est bien ça! Tout est possible, du patient qui fait semblant d'avoir un malaise pour sauver les externes d'un topo bien trop ennuyant à la petite dame qui vous propose d'épouser son fils, ingénieur (comme toujours), en vous promettant qu'elle s'occupera personnellement de vous préparer des "mléwi".

Il y a bien sûr le patient qui vous raconte sa vie et qui vous dit que si jamais vous avez un problème vous n'aurez qu'à l'appeler et qui viendra accompagné des gars de son quartier et le patient qui au cours de votre garde vous invite à faire une petite partie de "chkobba" avec lui.

médecin

On aime bien aussi la petite mémé qui ne retient jamais votre prénom mais qui vous noie de gentillesses pour lui avoir donné ses pantoufles et qui insiste pour que vous acceptiez le bac de figues que son fils vient de cueillir.

Au final, au terme de votre journée, vous verrez que nos hôpitaux sont à l'image de notre pays: un mélange un peu farfelu de tout, plus on essaie de comprendre et moins on comprend!

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.