Huffpost Maroc mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Ranim Regragui-Tahej Headshot

Voltaire a-t-il tant œuvré pour rien? Traité sur la tolérance version marocaine

Publication: Mis à jour:
GAY
Juanmonino
Imprimer

SOCIÉTÉ - J'écris ces mots avec une forte émotion. Avoir de l'audace, c'est ce que nous avons, nous, militants pour les droits humains, afin de lutter constamment pour que les libertés individuelles soient respectées conformément a la Déclaration universelle des droits de l'homme. Pourquoi alors suis-je aujourd'hui en colère? Comme hier et comme je le serai demain tant que certaines lois liberticides ne seront pas abolies.

Constat et faits

Voici que par la matinée du 3 novembre, me mettant au courant des dernières actualités, j'aperçois cet article sur BFMTV: "Maroc: deux adolescentes de 16 et 17 ans jugées pour homosexualité", ou comment me faire bondir de ma chaise en quelques secondes. A cet instant, mes pensées étaient encore confuses mais j'ai rapidement compris une chose: cette société marocaine ne sera pas reformée sans véritable mobilisation de la part des intellectuels marocains.

A vrai dire, j'ai hésité entre me mettre en colère ou rire de l'ignorance de certaines autorités qui, en réduisant l'attirance pour un même sexe à une sexualité a part entière, prouvent irrémédiablement leur ignorance profonde de la civilisation arabo-musulmane.

Le sexe comme raffinement dans la civilisation arabo-musulmane

Lorsque l'on parle d'"homosexualité", on outrage directement la nature même de l'Homme. En effet tout les sociologues et experts en la matière vous le diront: la catégorisation des orientations sexuelles est née au 17e siècle et a été inventée par la pastorale chrétienne comme l'a démontré Farhat Othman. Quid dans la civilisation arabo-musulmane? La civilisation arabo-musulmane, contrairement a la tradition judéo-chrétienne, est la civilisation érosensuelle par excellence et c'est pourquoi elle fut appelée par l'occident la "civilisation du sexe".

Mais pourquoi tant d'acharnement alors contre un ordre amoureux voulant désespérément s'établir face à la norme sociale? La réponse est pourtant simple: la société en tant que société matérialiste, est déshumanisée et abjecte. Les sociétés capitalistes et donc individualistes pour ne parler que d'elles, sont avant tout préoccupées par la recherche du profit au détriment du bonheur intellectuel de ses sujets.

La société matérialiste en tant que telle refuse ainsi le développement des passions humaines considérées comme "anormales" et voici que nous tombons dans un refoulement des passions qui ne peut être - et je pèse mes mots - que dramatique pour l'être humain!

Le bonheur intellectuel? L'amour pardi!

Alors comment construire une société digne de ce nom, fière de ses valeurs et capable de s'ouvrir à soi-même comme aux autres? Grâce à l'amour. Cette chose caractérisée comme futile dans nos sociétés est pourtant la chose la plus indispensable qu'il y ait pour l'Homme. Mais de quel amour parle-t-on? Il n'y en a qu'un et il est multiple! L'amour amical ou encore l'amour amoureux. Mais tous sont compris dans une seule catégorie: l'amour de son prochain.

Ce n'est pas un enseignement religieux ou je ne sais quelle autre instruction hypocrite de "bonne morale" mais bel et bien un rappel aux sources mêmes de ce qui nous compose en tant qu'êtres pensants et donc sensibles. Un amour hétéro, homo mais qu'il soit un amour pur et l'humanité en sera sauvée.

Quelle conclusion pour cette homophobie ambiante?

Ces deux filles qui ont eu "l'outrecuidance" de défier la norme sociale imposée par un contrat social corrompu, à savoir s'aimer, ne doivent pas baisser les bras devant l'ignorance institutionnalisée! Je m'adresse directement à ces deux héroïnes modernes: ayez donc l'audace et le privilège de continuer à vous aimer!

Ainsi non seulement vous êtes la preuve irréfutable comme nous le sommes tous, que l'être humain est avant tout un être d'amour mais surtout que la société doit (ré)apprendre à aimer! Osons construire un ordre amoureux! Faisons ce pari et rendons hommage a nos ancêtres qui savaient aimer sans tabous! Et surtout, soyons tolérants, n'ayons jamais l'arrogance de vouloir juger autrui, mais jugeons nous nous-mêmes sur nos bonnes actions rendues envers l'humanité toute entière!

LIRE AUSSI: L'homosexualité dans la tradition islamique