LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Pierre Kirouac Headshot

Décortiquer la séduction (fin)

Publication: Mis à jour:
SEXUALITY
Shutterstock
Imprimer

Voici la dernière partie de ma trilogie portant sur la séduction. J'avais traité dans mes deux articles précédents de la première impression et du langage non verbal. Maintenant, il est temps de s'attarder au toucher et à la sexualité.

LIRE AUSSI
- Décortiquer la séduction
- Décortiquer la séduction (suite)

Imaginons que vous avez rencontré un partenaire compatible, confiant, sexy et détendu... Toutes les conditions sont présentes pour que la séduction soit optimale. Toutefois, il manque une dernière étape pourtant cruciale. Dans tout processus de séduction, le contact physique s'avère primordial. Comment instaurer un bon contact physique avec l'autre? Je dirais d'abord que notre environnement doit nous permettre de nous rapprocher physiquement de l'autre. À mes yeux, un dîner au restaurant ne représente pas la meilleure idée de rendez-vous galant, car une table vous sépare de l'autre et devient un obstacle. Il peut bien sûr y avoir échange de regards, la possibilité de prendre les mains de l'autre, mais pas vraiment l'opportunité d'établir un contact physique menant à une relation sexuelle. Je crois qu'aller faire du patin, regarder un film chez soi ou aller danser constituent des opportunités plus propices pour créer un climat de séduction. En fait, le type d'activité n'est pas tant important... C'est juste qu'il doit y avoir possibilité de toucher l'autre sans que des obstacles physiques viennent nuire à la fluidité du contact (comme une table dans un restaurant). De plus, si votre rencart se situe dans un lieu public et que le processus de séduction coule bien, il faudra penser à effectuer une transition vers un lieu privé permettant une escalade physique plus importante.

Si vous vous sentez bien et relax, vous allez pouvoir le communiquer dans la façon que vous touchez l'autre. Si vous sentez du désir affectif ou/et sexuel pour l'autre, ce sera communiqué également dans le contact physique que vous instaurez. Ainsi, plus vous vous sentez détendu et en harmonie avec vos émotions (que ce soit de l'affection ou du désir sexuel), meilleur sera votre contact physique. Si en revanche, vous êtes plutôt tendu, l'autre pourra le ressentir dans la façon que vous le touchez et cela pourrait engendrer un malaise chez l'autre.

Par la suite, la danse de la séduction peut opérer...touchers, caresses, baisers, sentir les cheveux, croquer délicatement l'oreille... À vous de vivre le moment présent et de créer un rapport sexuel avec l'autre. Souvent, je conseille à mes clients de commencer par investir le haut du corps qui a une connotation davantage affective et ensuite y aller avec le bas du corps qui a une connotation davantage sexuelle. Dans ce processus vient le moment de dévoiler son corps à l'autre, ce qui peut parfois occasionner de la gêne. Une bonne estime de soi vous rendra davantage confortable dans votre sexualité et vous aidera à vous laisser aller dans celle-ci. Si vous avez des dysfonctions sexuelles (dysfonction érectile, vaginisme, anorgasmie ou éjaculation précoce), je vous conseille de prendre rendez-vous avec un sexologue clinicien. Ainsi, vous pourrez voir plus clairement ce qui affecte votre sexualité et acquérir différents outils pour l'améliorer.

Voici la fin de la trilogie. Bonne séduction à tous!

Découvrez d'autres textes de Pierre Kirouac en visitant son site web personnel.

Ce blog a été initialement publié sur le HuffPost Québec

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.