Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Pierre Kirouac Headshot

Décortiquer la séduction (suite)

Publication: Mis à jour:
SEXY COSTUME COUPLE
Izabela Habur via Getty Images
Imprimer

Voici la suite de mon précédent blogue portant sur la séduction. Imaginons que vous êtes dans un rendez-vous galant avec l'autre ou en «blind date». Qu'est-ce qui fera vraiment la différence ?

J'avais expliqué dans mon blogue précédent le rôle de l'apparence physique et de la première impression. Ici, je vais davantage traiter de la notion de communication séduisante, plus particulièrement des meilleures attitudes à adopter. Premièrement, certaines habiletés relationnelles sont essentielles pour séduire autrui : avoir une bonne écoute, savoir se dévoiler, raconter des histoires d'une manière intéressante, savoir s'affirmer, avoir un sens de l'humour et être positif de façon générale. L'idée est également de savoir communiquer avec des émotions. Notre premier rendez-vous ne devrait pas ressembler à une entrevue d'embauche ni à une rencontre formelle entre collègues de travail. Les conversations trop intellectuelles ne sont pas intéressantes dans un contexte de séduction, car pour séduire l'autre, il faut partager des émotions.

Pour certaines personnes, au-delà des mots, leur force se situe surtout dans leur langage non verbal. Il s'avère facile d'identifier des gens qui dégagent beaucoup de sex-appeal et ce, sans nécessairement être très beaux. La beauté et le sex-appeal sont deux éléments différents. Quelqu'un peut être beau, mais dégager peu de sex-appeal par exemple. Souvent, les gens ayant bien intégré leur identité sexuelle (masculinité ou féminité) dégageront davantage de magnétisme sexuel. J'ajouterais également l'importance de regarder l'autre profondément dans les yeux et de sourire naturellement (les sourires forcés sont moins séduisants).

Il y a également des gens qui sont très détendus en général qui sont favorisés en séduction. Quelqu'un de très «relax» a un meilleur langage corporel que quelqu'un de nature anxieuse. Les gens détendus savent être naturels et également rendre l'autre plus confortable en leur présence. Comme je l'avais expliqué dans mon texte sur l'effet miroir, notre énergie se communique à autrui. Tout ça pour vous faire voir qu'on ne séduit pas seulement avec son apparence physique, mais surtout avec ce qu'on dégage. Voici trois caractéristiques qui font la différence : avoir confiance en soi, être détendu et être sexuel.

Il s'avère également essentiel de faire preuve de calibration. La séduction se joue à deux et nous devons éviter d'aller trop vite par rapport à l'autre. Je conseille souvent à mes clients de faire deux pas en avant, un pas en arrière quand il s'agit de séduction. Évidemment, il faut être proactif, mais pas trop ! La séduction est comme une danse où on a avantage à trouver le bon rythme. Il peut parfois être ardu de déterminer si nous devons être davantage distants ou présents dans la relation, mais plus on est à l'écoute de l'autre et qu'on est apte à identifier les signes d'intérêt, plus on saura bien gérer le rythme de cette relation.

Mon prochain article complétera cette trilogie sur la séduction et portera davantage sur le contact physique et la sexualité.

Découvrez d'autres textes de Pierre Kirouac en visitant son site web personnel.

Ce blog a été initialement publié sur le HuffPost Quebec

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Close
Les quatre étapes de séduction
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée