Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Pierre Kirouac Headshot

S'accepter

Publication: Mis à jour:
CONFIDENCE LOOK MIRROR
Paper Boat Creative via Getty Images
Imprimer

Voici pour commencer une brève introduction sur la question de l'acceptation de soi. En thérapie, c'est un problème auquel plusieurs de mes clients ont été affectés.

S'accepter, c'est quoi? Quelqu'un qui s'accepte vraiment a une bonne relation avec lui-même. La personne qui s'accepte entretient une bonne relation d'amitié avec elle-même. Avez-vous déjà entendu l'expression «Soyez votre meilleur ami»?

Malheureusement, dans notre société moderne, s'accepter devient un défi difficile. Trop de gens sont influencés par les médias de masse et adhèrent à des critères d'apparence et de performance très élevés, voire irréalistes. Certaines personnes se disent intérieurement : «Je ne corresponds pas à ce que la société me demande». Plusieurs adolescentes développement des troubles alimentaires car elles veulent ressembler à la poupée Barbie. D'autres dépensent des milliers de dollars en chirurgie esthétique pour se rapprocher de certains standards de beauté. J'ai lu le très intéressant livre The New Psycho-Cybernetics de Maxwell Maltz (chirurgien esthétique), où il est mentionné que plusieurs personnes ayant recours à la chirurgie esthétique ne se sentent pas mieux avec elles-mêmes par la suite. Le problème est donc plus profond. Il se situe au niveau de l'identité.

Chaque personne est multidimensionnelle car dotée de plusieurs composantes. S'accepter, c'est être le plus possible bien avec toutes les parties de nous-même, que ce soit nos talents, nos faiblesses, ou bien nos qualités et nos défauts personnels. C'est bien de vouloir travailler sur soi, mais il faut accepter qui on est pendant le processus de changement. Quand on s'accepte vraiment, nous devenons moins vulnérables vis-à-vis de l'opinion des autres. La critique ne constitue plus une menace, mais plutôt une opportunité de croissance. Même si l'autre ne nous apprécie pas, ce n'est pas grave, car le sentiment d'amour propre est conscientisé et ressenti.

L'un des gros avantages à s'accepter pleinement représente le nouveau sens que prend désormais dans notre vie les relations interpersonnelles. Quelqu'un qui s'accepte se révèle à l'autre plus facilement et avec moins de peur. Ainsi, un sentiment de confiance et de bien-être s'avère présent. On se sent mieux avec les autres. Quand on se sent mieux avec les autres, les interactions deviennent plus agréables et les relations se solidifient. Il y a moins de non-dits et chacun peut se laisser aller librement.

Voilà, pour résumer ma pensée, voici une chaîne conceptuelle :

• Je m'accepte pleinement comme je suis ;
• Je me préoccupe donc moins de ce que les autres pensent de moi ;
• Je me sens alors mieux en présence des autres ;
• Mes relations interpersonnelles s'améliorent.

Tout ça s'applique également à la sexualité. Pour vraiment se laisser aller, il faut accepter notre soi sexuel et développer ainsi une confiance sexuelle. Selon l'approche humaniste existentielle, plusieurs dysfonctions sexuelles sont causées par une manière d'être au monde caractérisée par une non-acceptation de soi.

Certains me demanderont : «Qu'est-ce que je peux faire pour m'accepter davantage?»

Considérez la thérapie car, dans un tel processus, vous êtes encouragé à l'exploration de vous-même et au changement dans la relation que vous avez avec vous-même. Sinon, vous pouvez simplement commencer par écrire une liste de vos qualités et défauts en appréciant vos qualités et en vous disant que vos défauts sont simplement une partie de vous, non vous!

Découvrez d'autres textes de Pierre Kirouac en visitant son site web personnel.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.