LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Patricia Cordero Headshot

Il y a un peu de Frida en chacun de nous

Publication: Mis à jour:
FRIDA KAHLO
Nicholas Muray
Imprimer

Elle a été une icône de la mode. Une amante de la nature et des animaux. Une survivante de douleurs chroniques qui était amoureuse de tous les êtres humains, peu importe leur genre. Une femme en avance sur son époque, aux convictions sociales et politiques inébranlables, qui militait pour l'acceptation des imperfections physiques. Dernier élément mais non le moindre, elle demeure l'artiste féminine la plus populaire de tous les temps.

Pour toutes ces raisons et plusieurs autres, il n'est pas exagéré d'affirmer qu'il y a un peu de Frida Kahlo en chacune et chacun de nous. Nous lui ressemblons tous d'une manière ou d'une autre, que son œuvre nous plaise ou non. Mais pourquoi suscite-t-elle une si grande fascination? Parce que nous nous identifions à ses passions, à ses douleurs, à ses joies et ses illusions. Nous la sentons proche et la considérons comme notre cuate (un terme mexicain signifiant "amie", qu'elle a utilisé pour signer plusieurs lettres). Nous en faisons notre Frida, notre Friducha.

Frida incarne tous ceux et celles qui ont souffert physiquement ou émotionnellement à un degré ou l'autre.

Son honnêteté, son attitude désinvolte envers la vie et sa manière d'affronter les tragédies en font un personnage attachant avec lequel il est facile de sympathiser. À vrai dire, qui ne s'est jamais senti vaincu par de petites ou grandes douleurs physiques ou émotionnelles? Nul besoin d'avoir le corps transpercé par la main courante d'un camion lorsque celui-ci percute un tramway, avec toutes les séquelles permanentes qui en résultent. Nul besoin d'avoir le cœur brisé en apprenant les infidélités d'un conjoint avec un proche parent. Frida incarne tous ceux et celles qui ont souffert physiquement ou émotionnellement à un degré ou l'autre.

Dans un musée, j'ai déjà écouté les explications d'une femme disant comprendre la douleur de Frida alors qu'elle fixait attentivement La Colonne brisée (une toile dans laquelle l'artiste se représente avec le torse couvert de clous, un visage inondé de larmes et une colonne grecque brisée en guise de colonne vertébrale). "Elle était certainement atteinte de fibromyalgie. J'en souffre moi-même et il m'arrive d'avoir des douleurs horribles. Voilà pourquoi j'aime son œuvre", sont les paroles qui me reviennent en mémoire.

frida kahlo

Aussi banal que cela puisse paraître, Frida est aussi à l'image des jeunes filles qui portent des couronnes de fleurs dans les festivals de musique, comme si cette mode était apparue au tournant des années 2000, alors qu'il s'agit d'un symbole de fertilité et d'amour de la terre vieux de plusieurs siècles. La célèbre peintre les a intégrés à son image au point de devenir la première référence qui nous vient en tête à la vue de cet accessoire.

Et que dire de ses corsets, qui permettaient de redresser son dos à la suite de son accident? Ils ont été un équipement de thérapie essentiel avant d'être un article de mode qui a inspiré les designers tout au long des 20e et 21e siècles. Jean Paul Gaultier et Rei Kawakubo, par exemple, ont utilisé des corsets pour créer des robes aussi innovantes que celles présentées à l'exposition Les apparences sont trompeuses : les tenues de Frida Kahlo.

Bref, les designers, fashionistas, photographes et illustrateurs trouvent en Frida une source inépuisable d'inspiration. Pour s'en convaincre, il suffit de jeter un coup d'œil aux innombrables images étiquetées #FridaKahlo sur Instagram, aux contenus publiés sans arrêt par ses fans dans Tumblr et Pinterest, aux vêtements bohémiens inspirés de son œuvre, aux tresses montées et à tous les objets d'usage courant à son effigie.

Devenue infertile à la suite de son accident de camion, Frida est également à l'image de tous ces hommes et de toutes ces femmes qui ne pourront jamais avoir d'enfant. Elle inspire les défenseurs de la nature et des animaux, qu'elle a inlassablement représentés dans ses autoportraits avec le singe Fulang-Chang et le chien nu Señor Xolotl, sans oublier ses natures mortes débordantes de fruits colorés.

Frida représente les Mexicains fiers de leurs racines, qui clament haut et fort le nom de leur pays partout où ils vont, au même titre que celle qui est devenue leur meilleure ambassadrice mondiale.

Frida représente les Mexicains fiers de leurs racines, qui clament haut et fort le nom de leur pays partout où ils vont, au même titre que celle qui est devenue leur meilleure ambassadrice mondiale. Elle représente les enfants aux grands rêves lorsqu'elle évoque le moment où elle soufflait de la buée dans une fenêtre et dessinait une porte lui permettant de s'enfuir avec son amie imaginaire. Dans leur lutte pour une vie meilleure, même les Latinos habitant les États-Unis suivent les traces de Frida et Diego, jadis partis à la conquête de New York, Détroit et San Francisco avec leurs œuvres.

frida kahlo

Frida représente ceux et celles qui acceptent leurs imperfections et assument leur condition d'être humain en évolution et en transformation, dont le caractère inachevé n'enlève rien à la beauté. Elle représente ceux et celles qui n'ont pas besoin de pieds, puisqu'ils ont des ailes leur permettant de voler. Elle représente ceux et celles qui assument leurs convictions et leurs désirs plus que tout, sans crainte de se faire des ennemis, ayant su elle-même s'adresser à des politiciens de haut rang et confronter l'ex-épouse de son mari. Elle inspire les hommes qui tombent amoureux d'hommes ou de femmes; les femmes qui tombent amoureuses d'hommes ou de femmes; les amants qui se moquent des limites d'âge ou d'apparence physique et se laissent emporter par leurs passions au nom de l'amour, comme Frida et Diego, Frida et Trotsky, Frida et Tina, Frida et tout le monde.

C'est à travers elle que nous recherchons la liberté, que nous voulons faire une différence et fuir les conventions.

C'est à travers elle que nous recherchons la liberté, que nous voulons faire une différence et fuir les conventions. C'est à travers elle que nous faisons face au quotidien et crions « vive la vie! » en dépit de nos regrets, espérant trouver une porte de sortie pour ne plus jamais revenir. Frida est la somme de toutes nos existences.

Ce billet de blog, traduit de l'espagnol, a d'abord été publié sur le HuffPost Mexique.

LIRE AUSSI: