LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Nour Bouzouita Headshot

Le Hult Prize en Tunisie

Publication: Mis à jour:
HULT PRIZE
Twitter
Imprimer

Je suis récemment tombée sur le rapport "Global Entrepreneurship Index 2017", publié récemment par le Global Entrepreneurship and Development Institute, qui declare qu' "une amélioration de 10% des conditions entrepreneuriales en Tunisie augmenterait le PIB de 45 milliards de dollars."

Améliorer les conditions de l'entrepreneuriat c'est avant tout offrir le savoir, l'opportunité, l'expérience. C'est donner la chance d'agir.

Et c'est de cela que j'aimerais vous parler. D'un premier pas vers une amélioration, d'un léger engagement pour le futur de l'entrepreneuriat en Tunisie.

En partenariat avec l'ancien président américain Bill Clinton, la fondation Hult Prize a créé la plus grande plateforme au monde qui mobilise les étudiants à résoudre les challenges sociaux les plus urgents.

Le déroulement est simple.

Hult Prize se présente en tant que compétition d'entrepreneuriat social où les étudiants devront créer un prototype de Start-Up qui pourrait être le gagnant d'un capital d'1 Million de dollars afin de réaliser leur projet concrètement.

Les étudiants de chaque université doivent bâtir une start-up qui doit résoudre un problème social majeur. La thématique cette année se présente ainsi: Avec un budget d'1 million de dollars, pouvez vous bâtir une entreprise sociale, durable et évolutive qui va permettre de restaurer les droits et la dignité de 10 millions de réfugiés d'ici 2022.

Les équipes gagnantes iront représenter leurs universités et leurs pays dans plusieurs ville à l'occasion des demi-finales régionales et la Finale aura lieu à New York ou ils seront notés par les plus grand entrepreneurs comme Mohamed Yunus le leader de l'entrepreneuriat social.

Mais ce n'est pas simplement cela. C'est aussi le fait de voir nos futurs générations se livrer à la beauté de consacrer leurs efforts pour une raison humanitaire et noble. Le fait de voir nos jeunes s'imposer et imposer leur pays à l'échelle international. Le fait d'offrir au monde de l'entrepreneuriat en Tunisie ce qui lui manquait; l'expérience précoce.

C'est surtout, le fait de montrer que nous existons et que nous sommes sur le chemin d'une Tunisie meilleure.

Pourquoi y participer?

Avec ce qui se passe en Tunisie aujourd'hui, nous avons besoin de l'entrepreneuriat social.

Les bénéfices de celui-ci dépassent les bénéfices chiffrés, assurant le développement à la collectivité.

Ce genre de compétition nous familiarise, nous, en tant que futur agents de cette société, au monde de l'entrepreneuriat social. C'est en quelque sorte une manière de s'ouvrir au risque et au challenge pour créer nos futurs entrepreneurs sociaux. Ceux qui offriront à la Tunisie les solutions au nombreux problèmes sociaux auxquels elle fait face.

Nous ne donnons pas à ce domaine l'entretien qu'il mérite vu son importance.

Et c'est en Tunisie, à l'université Paris Dauphine Tunis, le samedi 10 décembre, que cela se passera.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.