Révolution Algérienne

Le déclin des glorieuses images de l'Algérie post-coloniale

Saâdi-Leray Farid | Publication 05.09.2017
Saâdi-Leray Farid

À l'instar de la littérature ou poésie de combat, le 7e art s'appliquera, lors de la phase historique du consensus (1956-62), à contrecarrer la propagande colonialiste, à communiquer par l'image séquencée l'esprit de résistance à la domination ou violence symbolique et, par là même, la désaliénation émancipatrice à laquelle conviait Frantz Fanon dans Les Damnés de la terre.

Les armes de la Révolution*

HuffPost Algérie | Si El Bachir El Kadi* | Publication 15.07.2017

Bachir El Kadi, militant nationaliste dès les années 1940, a participé dès avant le 1er Novembre 1954 à la mise en place du réseau qui va fourni...

Mon père, en trois petits contes miraculeux de la survie

Ihsane El Kadi | Publication 15.07.2017
Ihsane El Kadi

La survie est une tangente de tous les jours. Elle s'incarne dans des fulgurances qui sauvent. Le petit Mohamed est devenu Si El Bachir. Il aurait encore pu "ne pas passer les hivers de Cheurfa", trépasser, plein d'autres fois...

Un ministre émirati tente de rectifier les propos du gouverneur de Sharjah

Rédaction du HuffPost Algérie | Publication 22.03.2017

Le ministre émirati des Affaires étrangères Anwar Mohammed Qarqash a réagi aux déclarations du gouverneur de Sharjah. Il a affirmé ce mercredi 2...

Si la Casbah m'était contée!

Djamel Abada | Publication 17.12.2016
Djamel Abada

La solidarité des habitants de la Casbah est légendaire. Une solidarité éprouvée maintes fois dans l'horrible nuit coloniale.

Entre ma mère et mon diplôme, je choisis ma mère

Youssef Zerarka | Publication 20.05.2017
Youssef Zerarka

Il y a 60 ans, des Algériens à la fleur de l'âge abandonnaient les bancs des lycées, les campus et prenaient les chemins du maquis et de la guérilla urbaine.

Hommage à Larbi Ben Mhidi, lâchement assassiné le 4 mars 1957

Aït Benali Boubekeur | Publication 06.03.2017
Aït Benali Boubekeur

L'assassinat de Larbi Ben Mhidi par les paras, commandés par le criminel de guerre, Paul Aussaresses, représente l'un des coups les plus terribles que la révolution algérienne ait subis.

Contribution au livre d'Or sur Abane Ramdane

Aït Benali Boubekeur | Publication 26.02.2017
Aït Benali Boubekeur

S'il y a des noms qui marquent de façon indélébile l'histoire de notre pays, celui d'Abane Ramdane y figure forcément. En effet, la seule évocation de son nom représente déjà un idéal.

Le ministre des Moudjahidines rend hommage aux Français amis de la Révolution algérienne

Rédaction du HuffPost Algérie avec Agence | Publication 28.01.2016

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a rendu un vibrant hommage aux Français amis de la révolution algérienne, hier soir, mercredi 27 janvi...

Hocine Ait Ahmed, un éminent dirigeant de notre mouvement de libération nationale et sociale : le devoir de reconnaissance

Mahi Ahmed | Publication 03.01.2017
Mahi Ahmed

Si Hocine nous a quitté. L'Algérie éternelle lui doit une reconnaissance éternelle. Les générations d'aujourd'hui, celles de demain, plus que celles d'hier, doivent s'abreuver de sa riche mémoire et de ce qu'elle porte de sens constructeurs pour notre patrie.

La Révolution algérienne est terminée : il faut faire de la politique autrement

Arezki Derguini | Publication 14.12.2015
Arezki Derguini

Les individus qui ne sont plus cimentés par l'action publique révèlent leur particularité. Et l'opposition révolutionnaire tend à maintenir cette unité en opposant le peuple à une oligarchie qu'il s'agirait comme d'expulser du corps social.... Il faut une nouvelle conception de l'action politique qui n'identifie plus simplement un groupe au peuple, sa conscience à celle d'une société comme cela a pu être le cas lors de la guerre de libération. De ce point de vue, et en paraphrasant un historien français, on pourrait dire que la Révolution algérienne est terminée.

Algérie, l'urgence de passer aux choses sérieuses ...

Amokrane Nourdine | Publication 08.11.2016
Amokrane Nourdine

Si nous avions vécu une grande révolution, il y a de cela 53 années, c'est certainement pour vivre dans la justice et accéder à la vie dont nos aînés avaient été privés durant cent trente ans de colonisation.

Repose en paix Claudine

Amokrane Nourdine | Publication 04.11.2016
Amokrane Nourdine

Claudine Chaulet, sociologue et enseignante, engagée dans la lutte de libération de l'Algérie en compagnie de son époux feu le professeur Pierre Chaulet, est décédée jeudi 29 octobre à Alger, à l'âge 84 ans.

L'idéal de Novembre 1954 est toujours d'actualité

Aït Benali Boubekeur | Publication 30.10.2016
Aït Benali Boubekeur

En Algérie, les générations se succèdent sans qu'il y ait de ressemblance entre elles. Ainsi, à l'approche du 61ème anniversaire, une question lancinante se pose: comment se fait-il que le pays qui a accompli l'une des plus grandes œuvres du XXème siècle se retrouve, soixante et un ans plus tard, à la croisée des chemins ?

Fête du 1e Novembre: la journée du dimanche chômée et payée

Rédaction du HuffPost Algérie | Publication 27.10.2015

La journée du dimanche 1e novembre, fête de la Révolution, sera chômée et payée pour l'ensemble des personnels des institutions et administratio...

L'hommage partial du journal "El Moujahid" à la diplomatie algérienne

Aït Benali Boubekeur | Publication 29.09.2016
Aït Benali Boubekeur

Dans son édition du 27 septembre 2015, le journal "El Moujahid" rend un grand hommage à la diplomatie algérienne. Bien évidemment, celle-ci mérite tous les honneurs, d'autant plus que son action a été d'un apport considérable. D'ailleurs, dès le 1e novembre 1954, les initiateurs de l'action armée faisaient de la négociation un moyen efficace d'y résoudre le conflit.

La problématique de la stabilité politique et sociale et du renouveau patriotique (PARTIE I)

Mahi Ahmed | Publication 29.07.2016
Mahi Ahmed

Le cinquantième anniversaire du 1er novembre 1954 doit secouer fortement nos consciences, quelque peu engourdies par les temps complexes que nous vivons et que nous subissons sur le plan national et international. Il doit nous rappeler à notre devoir de fidélité au sens profond de cet acte révolutionnaire et fondateur de notre Etat national moderne, qui a été et que restera dans l'histoire de notre nation le 1e novembre 1954.

Pourquoi les sujets d'Histoire ne sont plus mobilisateurs?

Aït Benali Boubekeur | Publication 27.05.2016
Aït Benali Boubekeur

Décidément, le chef de l'État -pour peu que ce soit lui qui écrive les messages- ne rate aucune occasion historique pour s'adresser aux Algériens. La commémoration de la grève des étudiants, en mai 1956, ne déroge pas à la règle. Toutefois, bien que la forme ne soit pas critiquable, le fond, en revanche, pose problème. Car, si l'école algérienne ne joue plus son rôle, la faute incombe à ceux qui l'ont gérée.

Voilà comment Abane Ramdane a "recréé" le FLN

Aït Benali Boubekeur | Publication 28.05.2015
Aït Benali Boubekeur

Il y a 60 ans, la nomination d'Abane Ramdane, comme responsable politique du FLN à Alger, a suscité et suscite jusqu'à nos jours des réactions ambivalentes. Si la majorité salue l'engagement de l'homme dans un contexte alambiqué, il n'en est pas de même de ses adversaires n'hésitant pas à évoquer, toute honte bue, un parachutage. Mais, qu'en est-il au juste? Le fait de s'engager dans une ville quadrillée par les paras est-il une partie du plaisir?

L'échec de la première phase de la négociation franco-algérienne en 1956

Aït Benali Boubekeur | Publication 16.05.2015
Aït Benali Boubekeur

"C'est une vérité d'évidence que l'Algérie n'a jamais et ne pourra jamais être la France. Et pourtant, il importe aux Algériens comme aux Français que les destins de leurs deux patries demeurent étroitement liés", éditorial de Robert Barrat, publié le 30 septembre 1955, dans Témoignage chrétien.

Retour sur une liquidation sommaire

Youssef Zerarka | Publication 05.05.2015
Youssef Zerarka

"Tenez, je vous remets la montre de Ben M'hidi. Il parait que ça lui sert à plus rien" (sic) - Confessions du militant Brahim Chergui recueillies pour Le Quotidien d'Oran en mars 2007.

Et si Messali Hadj manquait juste de courage révolutionnaire

Aït Benali Boubekeur | Publication 04.05.2015
Aït Benali Boubekeur

Avant de porter un jugement sur Messali Hadj, il conviendrait, au préalable, de rappeler la genèse de la crise du principal parti nationaliste, le PPA-MTLD (parti du peuple algérien-mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques). Bien que le père fondateur du mouvement national ne veuille pas engager le parti dans l'action armée -Mohammed Harbi explique que Messali Hadj agitait la menace de la lutte armée en vue d'inciter les autorités coloniales à négocier avec lui-...

À propos de la polémique Lahouari Addi - Saïd Sadi

Aït Benali Boubekeur | Publication 23.04.2015
Aït Benali Boubekeur

Il ne suffit pas d'être agressif pour avoir forcément raison. Dans sa réponse du 12 février 2015, Lahouari Addi donne une véritable leçon à son contradicteur. Mais, comment est née cette polémique?

Les premiers pas décisifs de la révolution algérienne

Aït Benali Boubekeur | Publication 18.04.2015
Aït Benali Boubekeur

Le déclenchement de la guerre d'Algérie survient au moment où le principal parti nationaliste, le PPA-MTLD, traverse sa plus grave crise. Pour échapper au contrôle des deux groupes se disputant le contrôle du parti, en l'occurrence les centralistes et les messalistes, un groupe d'activistes se lance dans l'action armée. Un projet cher à la frange radicale du PPA-MTLD. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce projet manque immanquablement de préparation.

Cirque Saïd

Kamal Almi | Publication 08.03.2015
Kamal Almi

L'écriture de l'Histoire est un enjeu permanent en Algérie. Le pouvoir s'est toujours donné les moyens d'imposer sa version qui sert ses intérêts, sans jamais y réussir totalement. Les intérêts du pouvoir sont de moins en moins les intérêts de l'Algérie, à supposer (je fais partie de ceux qui le pensent) qu'ils le fussent un jour.