République Islamique

L'Iran, éternel colosse aux pieds d'argile

TIZI Relations Internationales | Publication 18.01.2018
TIZI Relations Internationales

INTERNATIONAL - La presse marocaine a réussi le pari de la neutralité dans sa couverture des récentes manifestations sans précédent depuis 2009, ayant secoué l'Iran, pays de 80 millions d'habitants et de 1.65 millions de kilomètres carrés, soit plus de deux fois le Maroc pour les deux indicateurs. Mais ceci s'est fait au détriment d'une couverture en profondeur des événements. Que s'est-il réellement passé?

Iran: Pourquoi ces slogans pro-monarchie apparus dans les manifestations en disent long sur la contestation

Claire Digiacomi avec AFP | Publication 03.01.2018

INTERNATIONAL - L'Iran vit son mouvement de contestation le plus important depuis près de 10 ans. Initiées le 28 décembre à Machhad, la deuxième ...

L'ex-président iranien Rafsandjani est décédé

AFPQC | Publication 08.01.2017

Figure historique de la politique iranienne, l'ex-président Akbar Hachémi Rafsandjani, décédé dimanche, s’est toujours placé au centre de l’...

Quelle place pour le Maroc dans le conflit au Yémen?

Mariam Elatouabi | Publication 12.05.2016
Mariam Elatouabi

INTERNATIONAL - La disparition, le 10 mai, d'un avion F-16 des Forces Armées Royales dans la région de Saada participant à la coalition menée par l'Arabie Saoudite contre l'insurrection houthiste au Yémen, met en exergue l'implication du Maroc dans un conflit pluri-dimensionnel. Cet événement survient quelques jours après la visite officielle de Mohammed VI à Riyad pendant laquelle le souverain a affirmé "la solidarité entière" du Maroc à l'Arabie Saoudite dans ses actions au Yémen afin de contrer "toute tentative de nature à menacer la paix et la sécurité dans la région toute entière".

Rohani, un an après

Bertrand Delais | Publication 06.10.2014
Bertrand Delais

IRAN - Voilà un an qu'Hassan Rohani est devenu le Président de l'Iran... Contrairement aux attentes, il a œuvré pour pérenniser le pouvoir du guide suprême et conforter le régime à tout prix après le mouvement vert lors du scrutin précédent.