Passage Clandestin

Maroc: L'Europe ou la vie

Réda Dalil | Publication 03.10.2017
Réda Dalil

SOCIÉTÉ - Il y a deux semaines, Hafid, 15 ans, candidat à l'immigration clandestine a hurlé à pleins poumons. Aplati sous le plancher d'un autocar, emmêlé à des câbles en cuivre et aux amortisseurs chauffés à blanc, joue contre le moteur, le corps à demi-calciné, il a hurlé. Arrivé à Tarifa, il s'est signalé. Une poignée de kilomètres de plus et il s'échappait dans la nature ibérique, à l'air libre européen. Une vie à construire et un passé à oublier. Son salut devenait concret, il pouvait presque le palper.