GPRA

Du multilinguisme au multiculturalisme ou les interconnexions entre la sociolinguistique et la philosophie politique au Maghreb (PARTIE II)

Abderrezak Dourari | Publication 30.12.2017
Abderrezak Dourari

Le MAK et le MIK utilisent la langue comme rampe de lancement d'idées politiques visant à faire changer le modèle d'Etat algérien jacobin et hyper-centralisé. Le mouvement autonomiste et indépendantiste en Kabylie ambitionne de "déchirer" un Etat ...

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XXIX et FIN): Libres, enfin!

Kaci Abdmeziem | Publication 17.02.2017
Kaci Abdmeziem

Un peu plus tard, à la vue de la mer Méditerranée, nos poitrines se gonflent de joie. A l'unisson nous crions : "Vive l'Algérie !". Le Dr Valek avait raison lorsque, au cours d'une conversation à bâtons rompus, il m'avait avoué qu'il aimait l'Algérie parce que « ce pays déborde de vie ».

D'Azouza à Alger, ma vie pérégrine d'instit (XXVIII) : Des instituteurs dans la guerre

Kaci Abdmeziem | Publication 10.02.2017
Kaci Abdmeziem

Les négociations d'Evian aboutissent -enfin !- à la proclamation d'un cessez le feu simultané entre le gouvernement français et le GPRA. La population d'Alger se regroupe par communautés. Les musulmans, par crainte de l'OAS, se replient dans leurs quartiers où ils organisent leur auto défense. A la cité des Eucalyptus chaque bâtiment devient une forteresse. Les portes d'entrée des immeubles sont bardées de fer. Un système de rondes nocturnes est mis en place. Derrière les portes des appartements, des armes blanches sont entreposées. Cet état de tension permanent est souvent aggravé par des youyous stridents, signal de danger imminent.

L'été 1962 en Algérie revisité avec l'historien Amar Mohand-Amer : "une crise politique majeure"

HuffPost Algérie | Youssef Zerarka | Publication 17.08.2016

Vue de la fenêtre de l'Histoire et du récit monographique de l'Algérie, le mois d'août rime avec ''crise de l'été 1962''. Plus que le mois de ju...

Le congrès de Tripoli: la fin du consensus révolutionnaire

Aït Benali Boubekeur | Publication 30.05.2017
Aït Benali Boubekeur

La victoire du peuple algérien sur le colonialisme laisse un goût amer à cause du jeu trouble de certains dirigeants de la révolution. En effet, le premier congrès national du FLN, qui s'est tenu deux mois après la signature des accords de cessez-le-feu, tourne malheureusement au fiasco.

Il y a 13 ans s'en allait Benyoucef Benkhedda

Youssef Zerarka | Publication 04.02.2017
Youssef Zerarka

Il y'a 13 ans, le 4 février 2003, Benyoucef Benkhedda s'en allait à l'âge de 83 ans. Militant du PPA/MTLD, "centraliste" à l'heure de la crise du parti en 1953-54, il restera au miroir de l'histoire de l'Algérie indépendante comme la première victime d'un coup d'état institutionnel.

Décembre 1960-décembre 2015: le peuple algérien a perdu le sens des responsabilités

Aït Benali Boubekeur | Publication 11.12.2016
Aït Benali Boubekeur

En décembre 1960, lorsque le général de Gaulle avait du mal à trancher sur le futur statut de l'Algérie, contrarié notamment par les ultras, le peuple algérien a pesé alors de tout son poids pour le dénouement de la crise. Ainsi, au moment aux les dirigeants sont divisés -l'armée des frontières ne rate aucune occasion en vue de déstabiliser le GPRA-, cette démonstration représente un vrai tournant.

22 juillet 1962: le coup de force du groupe de Tlemcen

Aït Benali Boubekeur | Publication 22.07.2016
Aït Benali Boubekeur

"Conscients de leurs responsabilités, ils évitaient ainsi d'ouvrir une crise politique grave qui aurait pu servir de prétexte souhaité dans divers milieux pour empêcher la proclamation de l'indépendance de l'Algérie", extrait de la proclamation du Bureau Politique (BP) du 22 juillet 1962, à Tlemcen.

Le 55e anniversaire de la première négociation officielle à Melun

Aït Benali Boubekeur | Publication 30.06.2016
Aït Benali Boubekeur

À la suite de la rencontre élyséenne du 10 juin 1960, entre le chef de la wilaya IV historique et le général de Gaulle, le président français se résout enfin à négocier avec le seul représentant du peuple algérien en lute, le GPRA (Gouvernement Provisoire de la République Algérienne). Et pour cause! Bien que ses hôtes veuillent mettre fin à la lutte armée, ils n'envisagent pas d'accord politique sans l'aval du GPRA ou sans l'avis favorable des chefs historiques emprisonnés à la Santé.

Il était une fois... l'affaire Si Salah

Aït Benali Boubekeur | Publication 15.06.2016
Aït Benali Boubekeur

Le 10 juin 1960 a lieu une rencontre entre le conseil de la wilaya IV (W4) historique, conduit par son chef Salah Zaamoum, et le général de Gaulle. Mise à part l'Histoire officielle qui n'en fait nullement mention, cette affaire donne lieu à deux versions antinomiques. La première, de surcroît simpliste, fait état de la trahison pure et simple du conseil de la W4 et l'autre, plus raisonnable, relate les faits en les rapprochant autant que faire se peut de la réalité.

Le vrai FLN est mort en 1962

Aït Benali Boubekeur | Publication 08.06.2016
Aït Benali Boubekeur

Depuis la tenue du congrès de Tripoli, fin mai - début juin 1962, convoqué, contre la volonté du GPRA (Gouvernement Provisoire de la République Algérienne), sous la pression du duo Ben Bella-Boumediene, les congrès du FLN ne présentent ni enjeux ni surprises. À ce titre, le Xe congrès ne déroge nullement à la tradition. Ainsi, comme ceux qui l'ont précédé, il va renforcer -et c'est le moins que l'on puisse dire- le clan régnant.

19 mars 1962: La fin de la domination coloniale n'inaugure pas l'ère de la liberté

Aït Benali Boubekeur | Publication 20.05.2015
Aït Benali Boubekeur

Les accords d'Évian interviennent six ans après l'échec des premières négociations secrètes, entamées le 10 avril 1956 au Caire. De toute évid...

Ali Haroun: "60 ans après, il est temps de réécrire l'Histoire de l'Algérie"

HufftPost Algérie | Mehdi Alioui | Publication 01.11.2014

La commémoration du soixantenaire de la Révolution algérienne coïncide avec le 19e Salon International du Livre d’Alger. L’occasion pour inter...