Corruption

Le salaire minimum doit passer de 350 dinars à 866 dinars estime Nourredine Taboubi

HuffPost Tunisie | Wafa Samoud | Publication 15.01.2018

Sur 115 pays, la Tunisie est 102ème parmi les nations ayant les plus faibles salaires dans le monde, a révélé le secrétaire général de l'Union...

Youssef Chahed dénonce le discours du Front populaire et pointe du doigt les "réseaux mafieux" dans les actes de violence

Rédaction du HuffPost Tunisie | Publication 11.01.2018

Dans une déclaration à la presse, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a exprimé en marge de sa visite à El Battan, au gouvernorat de La Manou...

Rabat: 26 accusés devant la Chambre criminelle chargée des crimes financiers pour corruption et trafic de drogue

HuffPost Maroc avec MAP | Publication 09.01.2018

FAITS DIVERS - Vingt-six accusés, dont d'anciens policiers, ont été traduits, lundi, devant la Chambre criminelle de première instance chargée de...

En visite à la Pharmacie Centrale, Youssef Chahed promet des mesures importantes

Rédaction du HuffPost Tunisie | Publication 08.01.2018

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a mené lundi une visite d'inspection à la Pharmacie centrale de Tunisie. Lors de cette visite, le chef du ...

En visite à la Pharmacie Centrale, Youssef Chahed promet des mesures importantes

Rédaction du HuffPost Tunisie | Publication 08.01.2018

Le chef du gouvernement Youssef Chahed a mené lundi une visite d'inspection à la Pharmacie centrale de Tunisie. Lors de cette visite, le chef du ...

Tunisie-Politique: Ce qu'il faut retenir de 2017 en photos!

Rédaction du HuffPost Tunisie | Publication 31.12.2017

Bientôt la fin de l'année 2017. Une année folle en politique, riche en événements importants qui ont marqué à jamais l'histoire de la Tunisie. ...

Chawki Tabib dévoile de nouveaux dossiers de corruption qui auraient causé des pertes énormes à l'État

Huffpost Tunisie avec TAP | Publication 21.12.2017

Le président de l'Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), Chawki Tabib, a dévoilé, jeudi, de nouveaux dossiers de corruption "pr...

La colline de Sidi Bou Said, site naturel classé, risque d'être détruite: La société civile se mobilise

HuffPost Tunisie | Ayda Labassi | Publication 21.12.2017

"La Tunisie n'est pas à vendre!". Pourtant, Feriel C., en faisant sa marche quotidienne, remarque un mouvement inhabituel sur la colline de Sidi Bou ...

La Cour d'appel inflige une amende de 550 mille dinars à l'ancien ministre Fadhel Abdelkefi

HuffPost Tunisie | Wafa Samoud | Publication 21.12.2017

Le verdict est tombé! La Cour d’appel a émis, hier mercredi 20 décembre, son jugement contre l'ancien ministre du développement et de la coopér...

L'homme d'affaires Chokri Cheniti, spécialisé dans la friperie, aurait été arrêté pour corruption

Rédaction du HuffPost Tunisie | Publication 21.12.2017

La guerre contre la corruption continue, et selon plusieurs sources médiatiques, l'homme d'affaires, Chokri Ben Belgacem Cheniti, actif dans le domai...

L'avocat de Chafik Jarraya: "Nous détenons des dossiers compromettants susceptibles de faire chuter tout le gouvernement"

Huffpost Tunisie | Taieb Khouni | Publication 16.12.2017

Dans une publication sur sa page Facebook, l'avocat de Chafik Jarraya, Fayçal Jadlaoui a déclaré être en possession de dossiers compromettants, ca...

Selon le député Sahbi Ben Fredj, un scénario se tisse pour enterrer l'affaire Chafik Jarraya

HuffPost Tunisie | Wafa Samoud | Publication 11.12.2017

Depuis son arrestation en mai dernier, l'homme d'affaire controversé Chafik Jarraya fait encore parler de lui. Son affaire connaît de multiples rebo...

Emmanuel Macron en Algérie, un président fringant à la rencontre d'un pouvoir paralysé

Maati Kabbal | Publication 05.12.2017
Maati Kabbal

Emmanuel Macron arrive en Algérie ce mercredi, 6 décembre, pour une visite éclair qui ne doit pas dépasser les 12 heures. Il s'envolera ensuite pour le Qatar. À sa descente d'avion, il sera reçu par le président du Conseil de la nation Abdelkader Bensalah. Avant d'avoir un tête à tête avec le chef de l'État Abdelaziz Bouteflika, il s'entretiendra avec le Premier ministre Ahmed Ouyahia. Macron sera accompagné par sa femme et tous deux s'autoriseront une petite virée touristique. Ne l'accompagnent donc ni chefs d'entreprises, ni hommes politiques. Aussi, pas de signature de contrats. De même qu'aucune mention ne se fera faite aux sujets qui fâchent, notamment les droits de l'homme en Algérie, la repentance et le passé colonial de la France.

Corruption: L'ex DG de l'ANAM et un ancien journaliste de la SNRT condamnés à la prison ferme

HuffPost Maroc avec Map | Publication 05.12.2017

JUSTICE- La Chambre criminelle de première instance chargée des crimes financiers près la Cour d'appel de Rabat a condamné, lundi soir, l'ancien d...

Slim Riahi accusé par le comité de défense du Club Africain d'avoir utilisé le Club pour blanchir de l'argent

HuffPost Tunisie | Wafa Samoud | Publication 01.12.2017

Une plainte à l’encontre de Slim Riahi, président de l’Union Patriotique Libre (UPL), a été déposée auprès du procureur de la République a...

À l'occasion du Mouled, Youssef Chahed adresse ses vœux au peuple tunisien depuis Kairouan et revient sur les priorités de son gouvernement

HuffPost Tunisie | Wafa Samoud | Publication 01.12.2017

À l'occasion du Mouled, le Chef du gouvernement Youssef Chahed a adressé, ce vendredi 1er décembre 2017, ses voeux au peuple tunisien, depuis la r...

Limogé de son poste de directeur du Festival de Hammamet par le ministre de la Culture, Moez Mrabet évoque "un règlement de compte personnel"

HuffPost Tunisie | Wafa Samoud | Publication 30.11.2017

L'affaire du festival de Hammamet fait des vagues. Le directeur du Festival, Moez Mrabet, vient d'être limogé quelques heures après les déclaratio...

La Culture, le parent pauvre du budget l'État? Les accusations de corruption et de paupérisation du secteur enflent

HuffPost Tunisie | Rihab Boukhayatia | Publication 29.11.2017

Alors qu'une pétition circule pour contester la réduction de 65% du Festival international de Hammamet, le ministre des Affaires culturelles Mohamme...

Corruption, disparités régionales, mauvais traitements...les maux du secteur public de la santé analysés par le FTDES

HuffPost Tunisie | Rihab Boukhayatia | Publication 24.11.2017

Sept ans après la révolution, la situation du secteur public de la santé ne cesse de se dégrader, a alerté docteur Moncef Bel Haj Yahia, préside...

Plusieurs ministères ne transmettent pas les dossiers de corruption à la justice, déclare Chawki Tabib

HuffPost Tunisie | Taieb Khouni | Publication 23.11.2017

Le président de l'Instance Nationale de la Lutte Contre la Corruption (INLUCC), Chawki Tabib, a affirmé dans une déclaration à Mosaïque FM, que b...

En larmes, la députée Fatma Mseddi dénonce corruption et monopole au Port de Radès (VIDÉO)

HuffPost Tunisie | Wafa Samoud | Publication 21.11.2017

La députée Fatma Mseddi a craqué, mardi, devant l'Assemblée lors de son intervention au cours du débat sur la loi de finances 2018. En s'adressan...

Arabie saoudite: gare à la grogne

Maati Kabbal | Publication 15.11.2017
Maati Kabbal

INTERNATIONAL - La surprise a laissé la place à l'étonnement puis à la crainte de voir la campagne de purge amorcée dès le 4 novembre se retourner contre ses instigateurs, notamment contre le jeune prince, Mohammed Ben Salmane.

Arabie Saoudite: La "Nuit des Longs Cimeterres" se poursuit...

Roland Lombardi | Publication 08.11.2017
Roland Lombardi

Alors, le jeune prince est-il sincère dans ses intentions? Peut-être. D'aucuns évoquent son "modernisme", sa jeunesse et le changement de mentalité qui en découle pour expliquer ces nouvelles orientations. Peut-être aussi. Pour ma part, j'y vois d'abord, et pour l'heure, deux raisons majeures.

Ryad se veut rassurant sur l'économie malgré l'arrestation d'hommes d'affaires

AFP | Publication 08.11.2017

L'Arabie saoudite cherche à apaiser les craintes des investisseurs en assurant que la purge anticorruption d'une ampleur sans précédent n'affectera...

Mohammed Ben Salmane Al Saoud n'y va pas de main morte

Maati Kabbal | Publication 06.11.2017
Maati Kabbal

INTERNATIONAL - Après avoir accompli quelques gestes symboliques en direction des femmes saoudiennes en leur accordant le droit de conduire et d'assister à des épreuves sportives (la fréquentation des salles de cinéma est à venir), le jeune prince, Mohammed Ben Salmane (MBS), prince héritier et nouvel homme fort du Royaume, vient de frapper un grand coup, fidèle en cela à ce qu'il avait déclaré: "Seuls les rêveurs sont les bienvenus".