Constitution Algérienne

Constitutionnalisme et légitimités en Algérie

Ali Hannat | Publication 27.03.2017
Ali Hannat

Le régime algérien a usé de plusieurs formes de légitimités depuis l'indépendance : historique, révolutionnaire, développementaliste, républicaine. La récente constitution de 2016 a introduit une autre forme avec son article 51. Une constitution en retard de son temps et en régression pour la construction démocratique par rapport à celle de 1989.

Projet de constitution, état informel et démonopolisation

Arezki Derguini | Publication 04.02.2017
Arezki Derguini

Quelle constitution souhaitons-nous ? Le jour où les Algériens voudront se donner une Constitution, lorsque leur désunion deviendra insupportable et leur union si urgente, il leur faudra répondre à cette question, à commencer par les petits groupes qu'ils composeront.

Les articles 51 et 73 ont existé dans les faits avant la révision constitutionnelle

Aït Benali Boubekeur | Publication 31.01.2017
Aït Benali Boubekeur

Depuis la publication du projet de la révision constitutionnelle, la communauté algérienne établie à l'étranger multiplie les initiatives. C'est, évidemment, insuffisant pour que le régime tremble ou qu'il soit déstabilisé. Parmi les initiatives, on peut en trouver de tout. Il y a des articles de presse, des pétitions et parfois des sit-in devant les représentations nationales.

Nouvel appel d'intellectuels de la diaspora et du pays contre l'article 51

Rédaction du HuffPost Algérie | Publication 02.02.2016

Dans une pétition initiée et publiée par le chercheur, sociologue et enseignant Ahmed Bensaada, des intellectuels algériens résidents à l'étran...

Le régime algérien à la recherche de son consensus : la révision de la Constitution dans l'agenda de Bouteflika

Nadir Djermoune | Publication 25.06.2015
Nadir Djermoune

L'idée d'un "consensus national" a occupé l'espace politique pour un temps. Elle sert, nous dit-on, à faire face à la crise qui menace le pays! Mais, le récente démarche du FFS pour regrouper toutes les parties autour d'une table de négociation semble aujourd'hui dépassée.

Et si la révision constitutionnelle n'était qu'un leurre de trop

Aït Benali Boubekeur | Publication 30.05.2015
Aït Benali Boubekeur

Quand le régime algérien est enrhumé, c'est toute l'Algérie qui ressent les effets de cette maladie. En tout cas, à l'image de son président, dont la santé est chancelante, l'Algérie vit -et c'est le moins que l'on puisse dire- sous une perfusion permanente. À ce titre, il est illusoire de prêter une quelconque volonté au régime algérien pour qu'il sorte le pays de la crise endémique.

Ouyahia, le retour du Jedi?

HuffPost Maghreb | Ghada Hamrouche | Publication 27.05.2014

De l’école nationale d’administration(ENA) où il a obtenu son diplôme en 1975, au cabinet présidentiel, où il a repris position depuis le moi...