Carthage

Carthage et l'Antiquité au XIXe siècle en Tunisie objets d'une conférence à l'université de Columbia à New York

HuffPost Tunisie | Rihab Boukhayatia | Publication 31.10.2017

"La découverte de l'ancienne Carthage et la réception de l'Antiquité au XIXe siècle en Tunisie" est l'intitulé de la conférence qui sera présen...

De Tunis, PPDA appelle à rénover la villa de Gustave Flaubert à Carthage

Huffpost Tunisie | Taieb Khouni | Publication 17.10.2017

Lors de sa visite en Tunisie, l'ancien animateur vedette du JT français et frère de l'ambassadeur de France en Tunisie, Patrick Poivre d'Arvor, s'es...

M. le Président de la République, qu'est-ce donc ce voile imposé à la femme à Carthage?

Farhat Othman | Publication 06.10.2017
Farhat Othman

En politique classique, antique même, cela s'appelle simuler et dissimuler. En politique de notre temps, devant être morale, un tel agissement est immoral, relevant de l'intention consciente ou inconsciente de vouloir tromper. Et je ne veux pas croire que cela soit votre cas.

Quand le délabrement du patrimoine archéologique tunisien fait parler la presse suisse

HuffPost Tunisie | Rihab Boukhayatia | Publication 23.09.2017

"En Tunisie, un patrimoine splendide mais délabré", c'est le titre du reportage du journal suisse Le Temps sur les sites archéologiques en péril e...

Ce que cache la cravate de Rached Ghannouchi

Farhat Othman | Publication 06.08.2017
Farhat Othman

En osant céder à ses conseils médiatiques, notamment occidentaux, le pressant d'oser la cravate, Rached Ghannouchi a manifestement sauté un pas dans sa stratégie de longue haleine vers le pouvoir. Car c'est bien de Carthage qu'il rêve, comme la plupart de nos politiciens.

Qui est Saïda Garrach, la nouvelle porte-parole du Président de la République ?

HuffPost Tunisie | Publication 22.07.2017

Saïda Garrach a été nommée, vendredi 21 juillet, porte-parole de la présidence de la République à la place de Ridha Bouguezzi, a annoncé Carth...

Michel Boujnah à Carthage: "Le pétrole de la Tunisie, c'est les Tunisiens"

HuffPost Tunisie | Yassine Bellamine | Publication 20.07.2017

Malgré une vive polémique suscitée par sa venue, l'humoriste franco-tunisien Michel Boujnah est apparu ému sur la scène du Festival international...

"Le spectacle à Carthage se fera" indique Michel Boujenah à Nice Matin

HuffPost Tunisie | Yassine Bellamine | Publication 10.07.2017

"Le spectacle à Carthage se fera". C'est en ces termes que l'humoriste franco-tunisien Michel Boujenah a réagi au tollé créé par l'organisation d...

Découvrez comment les Carthaginois ont changé le monde

HuffPost Tunisie | Wafa Samoud | Publication 06.06.2017

Dominant la Méditerranée pendant près de mille ans, les Carthaginois ont marqué l'Histoire par leur civilisation. La série télévisée "Ils ont ...

Journées musicales de Carthage: Les détails du marathon musical 2017

HuffPost Tunisie | Anissa Mahdaoui | Publication 07.04.2017

La 4ème session des Journées musicales de Carthage(JMC) aura lieu de 8 au 15 avril au Palais des Congrès de Tunis. Deux concerts sont prévus c...

Tunisie, tu m'inspires

Fares A. Meherzi | Publication 30.03.2017
Fares A. Meherzi

Je me demandais si la Tunisie, qui cherche à relancer son tourisme, pourrait m'apporter des réponses avec ce voyage. Au cours de cette semaine, j'ai réalisé que nous avions les moyens de redevenir, malgré les attentats, une destination de choix où notre bien-être et notre sécurité sont garantis. Les réponses étaient là. Sans ambages. De Tunis jusqu'à Tozeur.

L'historien de l'art Ridha Moumni mettra la Tunisie à l'honneur au British Museum de Londres (INTERVIEW)

HuffPost Tunisie | Yassine Bellamine | Publication 03.02.2017

L'historien de l'art et conservateur Tunisien Ridha Moumni sera l'invité du British Museum de Londres vendredi 03 février pour présenter une confé...

À la rencontre de Khaled Melliti, historien, lauréat du Prix de la Fondation Stéphane Bern pour l'Histoire

HuffPost Tunisie | Yassine Bellamine | Publication 13.01.2017

Grâce à son ouvrage, “Carthage. Histoire d’une métropole méditerranéenne” publié aux éditions Perrin en 2016, l'historien tunisien Khaled...

"Qartaj": Un voyage dans le passé pour l'avenir de l'artisanat tunisien

HuffPost Tunisie | Ayda Labassi | Publication 20.12.2016

Très bons artisans et grands commerçants, les Carthaginois, à leur apogée, avaient dominé la Méditerranée. Ils créaient et savaient tout aussi...

Cinq films marocains en compétition officielle au festival de Carthage

HuffPost Maroc avec MAP | Publication 21.10.2016

CINÉMA - Cinq productions marocaines seront en compétition officielle aux Journées cinématographiques de Carthage (JCC), du 28 octobre au 5 novemb...

Une majorité pour la patrie

Farhat Othman | Publication 19.10.2017
Farhat Othman

Il est bien temps que le président de la République, qui est -- rappelons-le, à qui voudrait l'oublier -- le président de tous les Tunisiens, dispose enfin d'une majorité qui soit en mesure d'initier les réformes impératives qui s'imposent.

Les 5 souhaits de Habib Essid au gouvernement d'union nationale

HuffPost Tunisie | Mounira El Bouti | Publication 29.08.2016

Lors de la cérémonie de passation de pouvoir qui a eu lieu lundi 29 août 2016, au palais Dhiafa, le chef du gouvernement sortant, Habib Essid a pro...

Chahed- Essid: Les détails de la passation des pouvoirs

HuffPost Tunisie | Mounira El Bouti | Publication 29.08.2016

La cérémonie de passation de pouvoirs entre le gouvernement sortant et le gouvernement de Youssef Chahed a eu lieu lundi 29 août à Dar Dhiafa à C...

Accord de Carthage: Que peut-on apprendre de nos politiques à partir de leurs signatures?

Mehdi B'chir | Publication 09.08.2017
Mehdi B'chir

Tout comme le langage corporel, l'écriture est un geste d'expression qui peut en dire long sur quelqu'un. Car la signature donne un aperçu intime de la personne, une petite représentation de soi-même, une sorte de "moi public" qui révèle comment une personne voudrait être perçue (...) Voyons ce que cette science nous dit sur nos politiques!

Le premier discours officiel de Youssef Chahed en 10 points

HuffPost Tunisie | Mounira El Bouti | Publication 03.08.2016

POLITIQUE-Le président Béji Caïd Essebsi a chargé, ce mercredi 3 août 2016, le ministre des Affaires locales du gouvernement sortant Youssef Chah...

Quand la saleté jonche tous les lieux, la Tunisie devient un dépotoir géant (PHOTOS)

HuffPost Tunisie | Publication 04.08.2016

ENVIRONNEMENT- La corniche de Mahdia, le théâtre romain de Carthage, le boulevard "Qualité de la vie" au Kram et les exemples sont multiples où la...

La Tunisie, moi j'y vais !

Marika Jacquemart-Bouaoudia | Publication 01.08.2017
Marika Jacquemart-Bouaoudia

Choisir la Tunisie pour les vacances d'été s'avère un excellent choix cette année. On a peur pour la sécurité ! Après ce qui s'est passé récemment, cela se comprend. Cependant la sécurité y est. A cause de cela les prix restent très compétitifs.

Vers une reconstruction des ports Puniques?

Khayem Chemli | Publication 17.06.2017
Khayem Chemli

Il serait excitant pour les amoureux de Carthage et émouvant pour les touristes de voir renaître de nouveau le symbole de la puissance de la méditerranée du Sud, avec une visite désormais payante et une balade à bord d'un bateau de guerre phénicien au milieu des eaux du port, le tout accompagné d'un récit évoquant la gloire de Carthage et le holocauste Romain.

Carthage. Histoire d'une métropole méditerranéenne

Mohamed Elarbi Nsiri | Publication 27.05.2017
Mohamed Elarbi Nsiri

Dans son introduction, d'une quarantaine de pages à peu près, Khaled Melliti nous rappelle que la fondation de Carthage, l'ancienne Qarthadašt, nom qui signifie "ville nouvelle", s'insère dans le phénomène de la "colonisation phénicienne", un mouvement de population qui, des côtes libanaises, traversa la mer pour fonder nombre d'établissements dans la partie centrale puis occidentale de la méditerranée.

Tacfarinas des numides ou le mystère d'un patronyme

Larbi Zouaimia | Publication 16.01.2017
Larbi Zouaimia

"Cette année, délivra enfin le peuple romain de la longue guerre du Numide Tacfarinas. Jusqu'alors nos généraux, contents d'obtenir les ornements du triomphe, laissaient reposer "l'ennemi" dès qu'ils croyaient les avoir mérités. Déjà trois statues couronnées de laurier s'élevaient dans Rome, et Tacfarinas mettait encore l'Afrique au pillage. Il s'était accru du secours des Maures, qui, abandonnés par la jeunesse insouciante de Ptolémée, fils de Juba, au gouvernement de ses affranchis, s'étaient soustraits par la guerre à la honte d'avoir des esclaves pour maîtres.