Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Molka Labassi Headshot

Le jour où j'ai décidé de maigrir!

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Depuis mon adolescence, tous mes échecs, mes mauvais choix ont été de près ou de loin liés à mon surpoids!

Je ne me souviens pas avoir un jour été fière de l'image que je reflétais dans le miroir, et ce manque de confiance en moi a toujours affecté ma personnalité; j'étais fragile et je faisais tout pour qu'on m'aime. Le regard des autres était ma plus grande peur.

Et ma vie est devenue un cercle vicieux, j'avais tellement de raisons de grossir!

L'envie inconsciente de me détruire, de me faire du mal, la gourmandise exacerbée, le réconfort que je trouvais dans la nourriture...les kilos défilaient sur la balance et je ne pouvais plus les arrêter.

J'avais quand même essayé plusieurs sortes de régimes, je réussissais à perdre 5-10-15 kilos, que je reprenais en double en quelques mois. J'ai fini par baisser les bras et j'ai accepté le fait que je ne serai jamais celle que j'ai envie d'être.

Une nouvelle vie ...

Oui ma vie a changé, le jour où je me suis retrouvée seule à élever mon enfant. Cette image de pauvre femme, sans personnalité, a commencé à disparaitre pour laisser place à une mère forte, qui doit se battre pour réussir a élever son enfant, lui assurer un avenir radieux, être le meilleur exemple pour lui. Je me disais tous les jours que mon fils méritait une maman épanouie, une maman forte, une maman dont il sera toujours fier!

Et c'est là que j'ai décidé de prendre les choses en main!

Ce jour là, je pesais 104 kilos.

molka labassi

molka labassi

J'avais finalement pas mal de bonnes raisons de devenir mince:

-Retrouver une bonne santé
-Rentrer dans des fringues qui me plaisent et ne plus poser cette question à la porte d'une boutique: "avez-vous les grandes tailles?"
-Ne plus avoir que des vêtements noirs entassés dans mon placard
-Décider que les démons sont définitivement derrière et que je suis prête pour une nouvelle vie
-Ne pas baisser la tête par crainte des regards moqueurs
-Me plaire, plaire à l'homme que j aime
-Me réconcilier avec moi-même, avec mon corps, me sentir belle, m'aimer tout simplement.

Pour entreprendre ce très long chemin, j'ai refusé les régimes, les privations, le manque, la frustration et je me suis fixée un objectif précis: courir mon premier semi marathon l'année d'après!

Je sais, c'est fou, diriez-vous, de se fixer ce genre d'objectifs, avec autant de kilos sur la balance.

Mais j'avais besoin d'un vrai challenge pour me prouver à moi-même que j'étais capable de tout!

molka labassi

molka labassi

J'ai décidé de mettre en place un programme de rééquilibrage alimentaire qui s'articule autour de 2 principes: La reprise progressive de bonnes habitudes alimentaires et la reprise progressive d'un niveau d'activité physique minimum (la course à pieds dans mon cas).

Je me sens motivée, j ai tellement de raisons de l'être. Et je refuse d'échouer cette fois.

Voila, maintenant vous savez comment j'ai eu le déclic qui a changé ma vie.
N'essayez pas de changer pour plaire aux autres, ce sera perdu d'avance.
Vous devez en être convaincus(es), au plus profond de votre âme, vous devez le vouloir: être heureux(se) et avoir la vie que vous voulez, pour vous aimer tout simplement.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.