Huffpost Algeria mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Mohamed Mehdi Headshot

Un 5 octobre 2016...

Publication: Mis à jour:
METRO ALGIERS
Andia via Getty Images
Imprimer

كواغطك واش تخدم؟ Tes papiers, c'est quoi ton travail ?
Ce 5 octobre 2016, j'ai été apostrophé à deux reprises par la police. Une première fois vers 11h à l'intérieur du Métro (station de la Grande Poste). Cool...il était évident que le monsieur en civil était un policier. Il m'a demandé de le suivre dans la petite "boutique" où d'autres de ses collègues vérifient l'identité d'autres personnes apostrophées comme moi.

Vérifications d'usage (papiers d'identité et de travail) et fouille du sachet. Je prends la prochaine rame vers "Chamaneuf".

Mon RDV prend à peine 10-15 minutes. Je reprends le métro.

J'aborde les escaliers du métro, juste à côté de l'ex-Galaries Algériennes (prononcez, Mounouprix -en face du ministère de la jeunesse et des sports "MJS").

Mon téléphone sonne. Malgré l'oreillette, je ralentis la descente pour le sortir de ma poche afin de voir qui m'appelle. Je me rend compte que trois mecs me suivent. Deux jeunes, en casquettes, accompagnés d'un 3e plus âgé qu'eux (mais plus jeune que moi). Les deux jeunes me devancent comme pour freiner ma descente. Le 3e muni d'un talkie-walkie (minuscule) me demande mes papiers.

Je leur fais signe de "patienter, je suis au téléphone". Je termine. "Oui, chkoun ntouma ?". "Chorta". Je souris, et je lui explique rapidement la raison de mon sourire : "C'est la 2e fois en une demi heure".

"On vous a suivi depuis votre sortie du métro". (Ils ont probablement su qu'après mon RDV rapide fi l'ancienne houmti, j'ai acheté de l'argile blanche pour ma fille).

Bref, tout ça pour vous dire que si la première fois, il était évident que le mec qui m'apostrophait était un policier en civil (à l'intérieur du métro), la 2e fois ça l'était beaucoup moins. Trois personnes, dont deux très jeunes (en apparence ils font moins de 30 ans), et un 3e muni d'un talkie-walkie qui avait plus l'air d'un gadget.

Aucun d'eux n'a présenté une pièce montrant qu'il est POLICIER.

Est-ce NOGHMAL?

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.