Huffpost Maroc mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Mohamed Benfadil Headshot

Que deviendront les Obamas?

Publication: Mis à jour:
OBAMA FAMILY
Reuters
Imprimer

Washington - Lorsque Nadia Mirjana Lach-Hab, la petite Maroco-américaine de sept ans de Virginie, a eu l'idée d'écrire à la première famille des Etats-Unis, elle pensait vraiment que Barack, Michelle, Sasha et Malia allaient se retrouver à la rue après leur départ de la Maison-Blanche en janvier 2017.

Ne comprenant naturellement rien aux spectacles retransmis à la télévision des primaires présidentielles, elle pose la question à Azzouz, son restaurateur de papa, qui s'amuse à lui expliquer en bon père attentif et averti que ces "combats de coqs" à l'américaine ont pour fin de choisir le prochain locataire de la Maison Blanche.

obama

A droite: Nadia Mirjana Lach-Hab / A gauche: La Lettre présidentielle à la petite Marocaine

"Mais, papa, nous avons déjà un président et il est très cool !", lui rétorque Nadia Mirjana, qui pense tout de suite au sort des deux premières filles. Que vont devenir, en effet, pense-t-elle, le couple présidentiel et leurs deux enfants? Les pauvres ne devront-ils alors pas quitter la célèbre grosse bâtisse du 1600, Pennsylvania avenue? Où iront-ils et qui va les héberger? Etc...

Une multitude de questions auxquelles Azzouz, ayant épuisé ses talents de patient pédagogue, ne put visiblement apporter une réponse à même de dissiper l'inquiétude de cette petite fille au si grand coeur. Nadia eut alors l'idée providentielle d'écrire aux Obamas pour leur offrir son accueillante hospitalité. Comment en serait-il autrement? Et puis, l'indifférence devant une telle urgence serait-elle marocaine?!

obama

La Lettre d'Obama pronant en bonne place dans le salon de Nadia Mirjana

Aussitôt l'assistance logistique parentale de rigueur acquise, le pli présidentiel est ensuite timbré et posté... Et la petite histoire de cette grande intention aurait pu en rester là. Ce serait raisonner comme sous d'autres cieux, où les enfants sont encore pris à la légère. Ainsi, sensible à la solidarité et au sens hospitalier de la petite Maroco-américaine, Barak Obama prend donc, le 29 janvier dernier, sa plume et couche sur du papier présidentiel ses remerciements et sa reconnaissance à Nadia Mirjana.

Histoire de montrer aux générations montantes, sans nul doute, selon les termes mêmes du 44e président des Etats-Unis, "que rien ne sera hors de portée de ceux qui voudront bien rêver et travailler dur". Trônant aujourd'hui fièrement en bonne place dans le salon de la famille Lach-Hab, la missive de l'homme le plus puissant au monde donne des ailes à Nadia Mirjana et la certitude que tout rêve devient désormais réalité. On ose espérer que sa lettre à la première fille du royaume, la princesse royale Lalla Khadija, en projet, l'entourera d'au moins une égale sollicitude. La devise américaine The Sky Is The Limit prendrait alors ici tout son sens...

LIRE AUSSI:
Close
Michelle Obama partage son voyage à Marrakech sur snapchat
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée