LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Mohamed Alif Kahlani Headshot

Les 5 meilleures destinations africaines pour un homme d'affaires tunisien

Publication: Mis à jour:
FINANCE
iStockFinland
Imprimer

On sait tous que s'externaliser est une décision stratégique pour une grande entreprise, un challenge pour une PME, un rêve pour les startup. S'exporter à travers une croissance organique ou externe est la préoccupation majeure des entreprises tunisiennes qui, impactées par la crise locale, essayent de trouver une bouffée d'air frais sur les marchés africains. Bien évidement, plusieurs missions d'exploration et de réseautage ont été programmés depuis la révolution. Avec l'arrivée de l'ex-président Marzouki au pouvoir, le discours panafricain a fait surface et le développement du portefeuille partenaire est mis sur table.

Malgré l'instabilité de l'exécutif tunisien, les gouvernements qui ont suivi, fidèles à leurs alliés politiques étrangers; la France, la Turquie et les pays du Golfe, ont gardé l'Afrique subsaharienne comme priorité. L'ouverture des ambassades et des lignes aériennes directes étaient à la une.

Développement organique

Le monde parle "Échange et Devise ", oui! Les turcs l'ont compris, les pays de Golfe aussi mais pas encore la Tunisie. Encore mal exploité, le métier de Business Développer était monnaie courante depuis 5 ans dans les pays du Moyen-Orient. Quant à la Turquie, elle importe des compétences (jeunes étudiants) en stage d'initiation à la vie professionnelle pour travailler en tant que développeur d'affaires dans leurs pays d'origine.

La CONECT (Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie) et la TABC (TUNISIA-AFRICA BUSINESS COUNCIL) font des efforts marquants pour la promotion de l'investissement et la création de richesses à travers le continent africain. Une graine entrepreneuriale n'est que le fruit d'un entrepreneur et une bonne organisation, d'après Thierry Verstraete (co-auteur du modèle GRP).

Les entreprises tunisiennes, familiales dans leurs gestions, sont encore hésitantes à suivre ce modèle et à investir dans les profils qui génèrent de la valeur à l'entreprise. À travers un système d'intéressement très médiocre et une gestion très traditionaliste, les développeurs d'affaires ne trouvent des opportunités qu'à l'étranger.

La CONECT a lancé une entreprise d'entrainement "ELAN", une entreprise de formation par la pratique, active. Elle est conçue pour faciliter l'entrée sur le marché du travail des diplômés BTS et de l'enseignement supérieur dans le secteur tertiaire ou des services et plus précisément l'import-export.

Croissance externe

Le développement externe de l'activité de l'entreprise se fait par la fusion, l'acquisition ou l'installation dans de nouveaux marchés à fort potentiel. Hélas, rare sont les entreprises qui agissent dans ce sens. Aucune stratégie pour le développement d'activité, les dirigeants des PME et GE n'investissent pas pour leur propres bien.

Au lieu de laisser son équipe découvrir les pays africains et fréquenter le terrain pour répondre à la demande des marchés, le CEO ou le Manager se limite à faire des visites lors des évènements et des rencontres qui ne peuvent être qu'un premier pas pour créer un réseau ou bien une opportunité pour dénicher des entrevues professionnels.

Les pays les plus attractifs selon la DATA

Malgré cet engouement et le discours politique et économique encourageant. Aucun document d'encadrement n'a été publié pour aider les hommes d'affaires et les femmes d'affaires à décider de leurs pays de destination. Dans ce qui suit, nous avons essayé d'étudier différents aspects importants et intéressants qui peuvent influencer la décision d'investissement ou d'échange d'affaires d'un entrepreneur.

Les 5 meilleurs pays pour un investisseur tunisien:

  • Ghana
  • Mali
  • Côte d'Ivoire
  • Burkina Faso
  • Sénégal

Cinq critères à l'origine de cette sélection:

  • Population
  • L'existence d'une ambassade
  • L'existence d'une ligne aérienne directe
  • Classement doing business
  • Langue

Pour qu'un marché soit attractif, le volume et la valeur sont d'une importance primordiale. Ensuite viennent les facilités d'accès (logistique et installation) et la protection des investisseurs et des investissements. Certes les pays africains sont dans le bas des classements, cependant leurs croissances et indicateurs de développement impressionnent le monde occidental et oriental et intéressent les multinationales et les opérateurs du marché international. Bientôt, nous publierons un livre blanc "Croitre en Afrique" qui détails les données d'analyses et de sélection de ces 5 destinations.

En attendant une volonté de fer pour s'investir dans notre continent, la Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique centrale a donné son accord pour que la Tunisie y soit un membre observateur. Il s'agit d'une organisation internationale regroupant plusieurs pays d'Afrique centrale.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.