Huffpost Algeria mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Marion Bérubé Headshot

Dans les coulisses de la conception du pont Champlain de Montréal

Publication: Mis à jour:
POUL OVE JENSEN
Huffington Post Québec
Imprimer

COPENHAGUE, Danemark - Certains diront qu'on a ratissé de long en large le sujet du futur pont Champlain. Pourtant son élaboration recèle de petits secrets bien gardés dans un bureau de Copenhague. Le Huffington Post Québec a rencontré l'équipe d'architectes qui se cache derrière la conception de l'important chantier.

Située en plein cœur de la capitale branchée du Danemark, la firme d'architecte Dissing+Weitling a fait des ponts l'un de ses nombreux champs d'expertise au cours des dernières années. Pourtant, Poul Ove Jensen, le grand manitou du nouveau pont Champlain, n'avait pas prévu se spécialiser dans le domaine. «J'ai eu une éducation traditionnelle d'architecte. À l'époque, il n'y avait pas de formation pour ceux qui voulaient faire des ponts au Danemark», se rappelle l'homme de 79 ans.

Désormais, Poul Ove Jensen est associé à de grandes constructions partout à travers le monde, dont Le Grand Belt, le plus long pont suspendu d'Europe. Avec ses six kilomètres de long, le passage rallie les deux plus grandes îles du Danemark. «Maintenant on est impliqué dans presque 400 projets autour du monde, dans une quarantaine de pays», élabore l'architecte. Après avoir décroché ce premier contrat, l'homme a eu «la piqûre des ponts», comme il le dit lui-même.

Le voilà désormais parachuté dans l'un des chantiers les plus discutés de la province, le nouveau pont Champlain.

«Infrastructure Canada voulait quelque chose qui pouvait être un symbole, une icône pour la ville. Le genre de pont que des enfants en Australie voient pendant 4 secondes et reconnaissent instantanément.»
-- Poul Ove Jensen, architecte

Un travail d'équipe

Derrière la tête d'affiche se cache aussi une équipe de sept architectes qui ont collaboré de près ou de loin à la confection du nouveau pont. Parmi ceux-ci, Kasper Svanberg. Le jeune homme a eu la dure tâche de mettre en image les idées de tout un chacun. Une aide précieuse pour Poul Ove Jensen. « Kapser est très rapide avec un ordinateur, explique le professionnel. Il illustre parfois ce qu'on pense avant qu'on ne le dise !»

C'est grâce à ce travail d'équipe que la firme a pu se plier aux conditions particulières de Transport Canada. «On n'a eu que six mois pour réaliser un travail qui prend normalement un an et demi, c'était une période très intense», se remémore Poul Ove Jensen.

La collaboration s'est aussi imposée outre-Atlantique avec la firme québécoise d'architecture Provencher_Roy. «Claude Provencher n'a pas beaucoup de connaissances sur les ponts et c'était en quelque sorte un avantage, explique Poul Ove Jensen. Il était plus provoquant, il nous a challengés.»

Une chose est sûre, le nouveau pont Champlain n'a pas encore terminé de faire parler de lui, du moins au Québec. Poul Ove Jensen a déjà la tête ailleurs. «Nous avons des projets dans 12 pays différents, conclut l'architecte. L'eau a déjà coulé sous le pont Champlain!»

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.
Close
Le futur pont Champlain
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée