LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Marc Knobel Headshot

Le baiser de l'amour en Tunisie

Publication: Mis à jour:
KISS COUPLE SHADOW
Davizro via Getty Images
Imprimer

Comment en Tunisie, un simple baiser peut-il créer un tel émoi? Comment est-il possible qu'un effleurement de lèvres soit considéré comme une atteinte aux bonnes mœurs? Comment comprendre que deux amoureux soient condamnés par la justice et que son talion ne voit pas la grâce et le bonheur? Que dois-je dire de cela, de là où je suis? Tunisie enchanteresse, ne te laisse pas enfermer, ne te laisse pas détourner, ne te laisse pas condamner de l'amour.

Car un baiser, un effleurement de lèvres, sous vos oliviers, près de vos blanches maisons, près de votre mer ou de vos dattiers, sur terre ou ailleurs, du ciel, du soleil, de la mer, du sable, des plages, des formes et monts, des voutes célestes de Tunisie, rester un baiser qui avant tout exprime l'amour. Car, voyez-vous messieurs les juges, l'amour toujours débute par un baiser. Vous, qui avez aimé un jour, souvenez du baiser que vous rêviez de donner.

Comment l'amour pourrait-il être une atteinte aux bonnes mœurs? N'avez-vous pas sondé le baiser?, lorsque vous aimiez? Cette idée de déclarer votre flamme.

Alors, je prends la plume pour tenter de traduire poétiquement le baiser. En le traduisant par là-même, de là où je suis, je dépose sur vos bouches, le baiser de l'amour.

Comment le prononcez-vous? Comment l'écrivez-vous, de haut en bas? De gauche à droite, avec de petites bulles? Comment le chantez-vous? Quel est votre regard lorsque vous aimez et que vous embrassez? Comment sentez-vous toutes les fibres et les pores de votre peau? Comment votre cœur bat il et à quel rythme enflammé et sublime du bonheur, de la tendresse, de la joie infinie, de l'éternel commencement et du recommencement? Comment définir alors votre sourire? Votre timidité? Comment aimez-vous? Comment aimez-vous de toutes les fibres de votre cœur, de votre âme, de votre être, de vos sens trouvés et retrouvés? Comment vous respirez pleinement et consciemment alors? Vos poésies pour dire l'amour? Pour partager l'amour et montrer que vous aimez? Voulez-vous toujours vous cacher? Doit-on cacher d'aimer? Doit-on se calfeutrer? Est-il mal d'embrasser? Sont-ce là les armes du mal, là où le bien fait du bien et comme de petites étoiles, vous sondez l'amour que vous donnez, comme en partage.

Quelles sont vos chansons, vos paroles, votre petite mélodie, votre timbre de voix, lorsque vous bercez, vous protégez, vous tenez, vous enserrez en amour? Comment partagez-vous l'amour, lorsque la femme sourit, lorsque l'enfant naît, lorsque votre mère vous embrasse, lorsque l'on vous tend la main? Comment remerciez-vous de tant de tendresse et de bonheur? Comment voyez-vous alors toutes les couleurs de la vie, comment entendez-vous tous les matins du monde, comment sentez-vous que l'on berce votre cœur?

Et quel est ce baiser que l'on ne voudrait voir alors qu'il est le monde en devenir, qu'il enfante le monde, qu'il est le berceau à venir.

Est-ce là l'injure faîte aux bonnes mœurs, que de libérer l'amour, plus que de chercher l'effroi et l'horreur?

Mes Chers Amis, Mes Chères Amies,

Ce baiser vous ne devez plus le voler, vous ne pouvez plus cacher vos sentiments et telle une flèche, ce baiser libèrera la Tunisie.

Car ce baiser s'offrira comme une symphonie.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.