LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Mahdi Aridj Headshot

La baie d'Alger depuis la Casbah

Publication: Mis à jour:
Imprimer

2017-04-03-1491236205-4595354-VuesurlabaiedAlgerdepuisBabEdjdidLaCasbahdAlgerViewonthebayofAlgiersphotographyoftheKasbahofAlgiers.jpg

En cette fin de journée ensoleillée mon ami Mestiich et moi sommes allé faire des photos de la Casbah d'Alger. Accompagnés par d'autres amis Walid, Ayoub et Nabil, nous nous sommes dirigés vers le square Port Said, devant le Théâtre National d'Alger (TNA) en direction de Bab Edjdid, la porte sud de la haute Casbah d'Alger.

C'est par là que nous y sommes rentrés. On y a rencontré des jeunes habitants de la Casbah qui nous ont réservés un accueil chaleureux. Comme ce jeune rappeur, enfant du quartier dont j'ai fait un portrait (voir plus bas). Après avoir mangé un sandwich "Garantita" (Calentita) et bu une bonne "Gazouza" (soda) bien fraîche, nous somme allés à l'atelier de am'mi Khaled, célèbre artisan ébéniste d'Alger, mondialement connu pour son travail et son accueil. Mestiich lui a demandé si nous pouvions accéder à la terrasse, am'mi Khaled acquiesça d'un hochement de tête accompagné d'un sourire aimable.

Je suis entré dans le patio ébloui par la lumière qui venait de la "squifa" (Sas). J'ai marqué un temps d'arrêt, me remémorant des souvenirs d'enfance, quand on allait rendre visite à ma tante à la rue Tanger, plus bas dans la Casbah ... Cela remonte à plus d'une vingtaine d'années. Une fois le moment nostalgie passé, j'ai emprunté les escaliers en bois qui m'ont amené à la terrasse, "Stah".

Une vue à couper le souffle ! La baie d'Alger s'offrit à moi. Sous un ciel bleu azur parsemé de nuages blancs, la brise marine me coupa dans mon élan. Venant de la mer, se dessinant un itinéraire. Passant par les étroites ruelles de la Casbah, s'imprégnant de murmures et d'histoires. Caressant les murs, changeant de trajectoire, flânant et se chargeant d'odeurs et de senteurs du vieil Alger, la brise marine remonta vers mes narines et me fit me sentir léger.

2017-04-03-1491236374-7348168-MakamechahidJardindessaiportdAlgerPhotodepuislaCasbahdAlgerHoubelBotanicalgardenAlgiersharbouraviewfromtheKasbahofAlgiers.jpg

En reprenant mes esprits, j'ai pris mon appareil photo pour immortaliser la baie d'Alger, qui se trouvait là sous mes yeux comme un sourire allant de La Pérouse à l'Amirauté. El Bahdja s'étale dans un mélange de styles architecturaux, anciens et modernes. La nouvelle mosquée d'Alger s'érige au loin à l'est pendant que Maqam Echahid veille sur La Blanche depuis les hauteurs d'El Madania.

La Casbah, symbole de la culture algérienne est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco depuis deux décennies. Les toits de cette Medina sont parsemés d'antennes et de têtes paraboliques pour la réception de chaines étrangères orientales ou occidentales, offrant une alternative aux programmes TV locaux. Ces antennes signifiaient pour moi plus jeune, une ouverture vers le monde étranger. Aujourd'hui, je les vois comme le symbole d'une société qui tourne la tête pour voir ailleurs, s'occuper l'esprit avec autres choses. Plantés là sur les terrasses, tels des voiles prenant le vent venu d'orient ou tantôt d'occident influençant une société qui se cherche.

2017-04-03-1491236481-9921652-LesterrassedelaCasbahdAlgerRoofsoftheKasbahofAlgiers.jpg

De la terrasse où j'étais, j'apercevais les rues et les constructions rapprochées témoignant de la forte densité des habitations. les terrasses descendantes sur la colline construite tel un escalier descendant vers la mer, offrant une vue à tous ceux qui y habitent. De notre emplacement dans les hauteurs, nous avons déchargé les batteries de nos appareils photo et chargé nos souvenirs d'images et de bons moments, de photos de la Casbah d'Alger et de sa baie en contrebas. Jusqu'à ce qu'on se fasse rattraper par la nuit.

2017-04-03-1491236696-5661943-EntrevoisinsElDjiraneLaCasbahdAlgerNeigboursattheKasbahofAlgiers.jpg

Nous sommes redesendus en bas chez am'mi Khaled, qui a failli nous enfermer car on n'a pas vu le temps passer. Nous avons passé quelques minutes avec cet artiste ébéniste, parlé de ses travaux, de ses oeuvres et de son "Association des amis de la Casbah - Sauvons la Casbah d'Alger".

J'en ai profité pour signer son livre d'Or, remplie de signatures de personnalités connus. Am'mi Khaled veille sur la Casbah d'Alger ainsi que sur son métier d'ébéniste et promet de former générations avenir.

2017-04-03-1491236763-2112421-bnisteLacasbahAlgerOeuvredeKhaledMahioutbnisteattheKasbahofAlgiers11.jpg

Nous sommes reparties en pleine nuit avec des souvenirs illuminant nos yeux. La Casbah d'Alger s'est offerte à nous en cette journée inoubliable.

Lire l'article original

La rédaction du HuffPost Algérie n'est pas responsable des opinions exprimées par ses contributeurs de contenus et ne partage pas nécessairement leurs opinions.

Les opinions et autres déclarations exprimées par les utilisateurs et les tiers (p. ex., les blogueurs) leur appartiennent exclusivement, et ne reflètent pas les opinions du HuffPost Algérie. Les contenus créés par des tiers sont sous la seule responsabilité de ces tiers.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.