LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Maati Kabbal Headshot

Sexe, religion et mensonge: le cas Tariq Ramadan

Publication: Mis à jour:
TARIQ RAMADAN
Philippe Wojazer / Reuters
Imprimer

Après les deux plaintes portées contre lui pour viol et harcèlement sexuel, cherchez la femme de... Tariq Ramadan. Que dit-elle? Que pense-t-elle de ce scandale? Quel échange a-t- elle eu avec son mari? Nul ne le saura. Pas plus qu'on ne saura ce que pensent les femmes de tous ces "khanazir" (cochons) balancés par leurs victimes.

Ces femmes souffrent en silence parce qu'elles sont réduites à des tombes. Sur l'injonction de leur mari, pas un mot ne viendrait d'elles, alors qu'elles ont beaucoup de choses à dire et à révéler des forfaitures de leur époux. Il suffit que l'une d'elle rompe le silence pour que le mouvement de protestation prenne une autre tournure. Mais quand on sait que ces femmes sont mariées à des hommes de pouvoir et d'influence qui les tiennent sous leur domination par la loi du silence et de l'argent, il est peu probable qu'elles brisent la glace.

Si Harvey Weinstein est devenu prédateur sexuel par le pouvoir de l'image à Hollywood (voyeur et voyou), Tariq Ramadan ne semble pas déroger à une archaïque règle qui veut que "la faiblesse de la chair" est plus puissante que l'éthique sexuelle telle qu'elle est prônée par l'Islam. D'après le témoignage des deux plaignantes, Tariq Ramadan a vite succombé à ce que Michel Foucault appelle "l'appel de la chair".

De ce fait, il s'inscrit dans une tradition de harcèlement et d'abaissement de la femme dont les ténors modernes sévissent aujourd'hui sur les chaînes satellitaires et les réseaux sociaux, tels Youssef Al Qaradaoui (le mentor de Tariq Ramadan). Aujourd'hui âgé de 91 ans, son feuilleton avec son ex-épouse la député algérienne, Asma ben Kada, avait tenu en haleine les réseaux sociaux dans le monde arabe. Il s'était marié 7 fois. Sa dernière femme, native de Benguerir, avait été épousée par procuration.

Autre feuilleton non moins croustillant, celui qui a mis en scène les deux ex prédicateurs du Mouvement unicité et réforme (MUR), Omar Benhammad et Fatima Nejjar, pris en flagrant délit d'adultère dans une voiture sur une plage de Casablanca.

En attendant que la justice dise son mot dans l'affaire des deux plaintes contre Tariq Ramadan (il faut s'attendre à ce que d'autres femmes se manifestent dans le sillage de ces deux premières plaignantes), l'image de l'islamologue a pris un sérieux coup. Tant qu'il était attaqué par les politiques sur ses idées, il s'en est toujours bien sorti, renforçant même son aura auprès du public musulman qui a manifesté un élan de sympathie à son égard.

Cette fois-ci, venant de femmes sur le sujet du viol et du harcèlement dans un contexte où le haro sur le harcèlement est devenu un sujet à rebondissements, Tariq Ramadan va certainement perdre ses plumes. Et l'image de l'intellectuel musulman modèle et guide de la jeunesse va sûrement prendre un sacré coup.

LIRE AUSSI: