Huffpost Maroc mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Larbi Alaoui M'Hamedi Headshot

"Zéro Mika" et la pollution linguistique!

Publication: Mis à jour:
ZERO MIKA
CMJC/Facebook
Imprimer

ENVIRONNEMENT - C'est officiel! La lutte contre les sachets en plastique a commencé vendredi 1er juillet. Et, comme "par hasard", chez nous comme en France, à la même date! A bas donc la pollution plastique! Mais la bataille n'est pas gagnée d'avance, loin s'en faut.

Un petit tour dans mon quartier de l'Océan et au marché central de Rabat et ses alentours m'a suffi pour constater de visu que les sachets en plastique sévissent encore, ouvertement et impunément.

En tout cas,nous n'en sommes qu'au début de cette opération dont les initiateurs sont à louer pour leur civisme, leur investissement, leurs campagnes aux quatre coins du royaume et leur combat pour la protection de l'environnement. A quelques encablures de la tenue, dans nos murs (en novembre prochain, à Marrakech) de la COP22, il est primordial que tout un chacun y mette du sien et participe à la sauvegarde de notre environnement.

Pourtant, cette participation aurait dû commencer par "soigner" linguistiquement le slogan "Zéro Mika". En effet, tous les dictionnaires de France et de Navarre ne citent nulle part ce mot "Mika". En revanche, le mot" mica", nom masculin, existe bel et bien. Il s'agit d'un groupe de minéraux de la famille des silicates, etc, etc, etc. Donc, c'est "Zéro mica" qui aurait dû être choisi par les organisateurs.

Concernant "Mika" (avec une majuscule initiale et un "k"), je ne vous apprends rien en rappelant que c'est le nom du chanteur britannico-libanais, membre du jury de l'émission "The Voice" sur TF1. Nous risquons un procès si ce monsieur est au courant. Il pourrait croire qu'il s'agit du boycott marocain de son répertoire mielleux.

Emboîtant le pas au slogan officiel, mais fautif, notre presse, papier et Web, s'évertue à son tour à écrire "Mika" au lieu de "mica"! Certes, elle ne fait que respecter le slogan officiel, mais on aurait dû faire l'effort de rectifier le tir quand il s'agit de parler de ce minéral.

A bas donc les sachets en plastique! Plein succès à l'opération "Zéro Mika"! A bas le mica, et nos excuses au chanteur Mika!

LIRE AUSSI:
Close
Les alternatives aux sacs plastique
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée