Huffpost Tunisie mg
LES BLOGS

Des points de vue et des analyses approfondis de l'actualité grâce aux contributeurs du Huffington Post

Mohamed Khaled Hizem Headshot

Le mausolée des Beys de Tunis, un précieux monument funéraire...

Publication: Mis à jour:
TOURBET EL BEY
wikipedia
Imprimer

La médina de Tunis, classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1979, compte près de sept cents monuments, dont des palais, des mosquées, des mausolées, des médersas et des fontaines, qui témoignent d'une histoire particulièrement féconde. Si les architectures religieuses et domestiques de Tunis sont d'une richesse remarquable, son architecture funéraire ne l'est pas moins. Au sein de la médina, se trouvent encore un nombre considérable de mausolées ayant appartenu aux souverains des dynasties mouradite (1613-1702) et husseinite (1705-1957), à de grands dignitaires, ainsi qu'à des familles de la haute bourgeoisie et de l'aristocratie religieuse (mausolées privés). Le plus important de tous ces monuments est, incontestablement, "Tourbet El Bey", mausolée de la dynastie des Husseinites.

mausolée bey

Cet édifice, abritant les sépultures de seize des dix-neufs monarques husseinites, ainsi que celles des membres de leurs familles et même celles de certains de leurs plus fidèles serviteurs, est un ensemble de deux patios et de huit chambres funéraires, qui sont toutes couvertes de coupoles semi-sphériques bulbeuses ou ovoïdes. Leurs calottes sont souvent revêtues, extérieurement, par des tuiles vertes vernissées en forme d'écailles. Le mausolée, dont la construction est initiée par Ali II Bey en 1777, fut agrandi à plusieurs reprises durant les deux siècles qui suivirent sa fondation. Les décors extérieurs et intérieurs trahissent diverses influences: ottomanes d'abord, mais également andalouses et italiennes. Parmi les salles funéraires, celle des souverains est la plus notable, aussi bien par son ornementation, que par sa couverture.

mausolée bey

La salle des souverains, dont les murs sont plaqués de marbres polychromes, sculptés de motifs italianisants, se distingue par sa couverture. Celle-ci est composée d'une coupole centrale bulbeuse adossée à quatre demi-coupoles complétées par quatre petites coupoles d'angle. La coupole centrale repose, par l'intermédiaire de pendentifs, sur quatre piliers cruciformes surmontés d'arcs en plein cintre. Ce parti architectural d'inspiration ottomane rappelle singulièrement, bien que sur une échelle beaucoup plus réduite, la mosquée Mohamed Bey (construite à Tunis entre 1692 et 1697), et constitue un unicum dans l'architecture funéraire tunisienne, à l'instar de la mosquée Mohamed Bey dans l'architecture religieuse maghrébine.

mausolée bey

Bien que le mausolée est en cours de restauration, ses abords sont négligés, et il n'existe pas de signalisation adéquate facilitant l'accès à ce beau monument.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.