Huffpost Maghreb mg
Kader A. Abderrahim Headshot

Ce que nous serons.

Publication: Mis à jour:

Devant vous, sur votre écran d'ordinateur, sur votre tablette ou sur votre Smartphone, vous pouvez lire, et apprécier le dernier né du groupe Huffington post :

Al Huffington post Maghreb.

La Tunisie sera le siège de notre site, la création de nos rédactions en Algérie et au Maroc devrait intervenir avant la fin de cette année, ainsi nous couvrirons l'ensemble des pays du Maghreb central. Ce qui n'exclut pas des développements ultérieurs.

Al Huffington post Maghreb est un site d'information général à double vocation : livrer l'information "chaude", celle qui tombe tous les jours, heureuse ou malheureuse, sérieuse ou plus légère. Nous le ferons avec ambition et professionnalisme à la fois, en essayant de choisir un traitement original pour rendre cette information plus attrayante.

Al Huffington post Maghreb sera aussi ce que vous en ferez. Nous voulons prendre du recul, être un site de débat. Il s'installera dans cette même colonne, avec des contributeurs réguliers ou exceptionnels, avec la fréquence qu'ils souhaiteront, sur la longueur qu'ils auront choisie, dans leur domaine de compétence. Nous attendons d'eux qu'ils nous fassent part de leurs analyses, de leurs indignations, de leur colère, de leur enthousiasme. Toute opinion sera la bienvenue, dans la limite du respect des personnes et des institutions.

Nos ambitions sont grandes, nos moyens sont restreints, mais notre enthousiasme est sans limite.

Notre rédaction est composée de jeunes journalistes, rompus au métier de la presse, et aux techniques du web, à la couverture de sujets politiques, culturels, de société ou du sport, comme à la recherche de ce qui se dit sur les réseaux sociaux.

Les organes de presse, naissent, croissent et meurent aussi, et c'est toujours un recul de la démocratie. Ils ne sont pas les seuls lieux où le débat peut vivre, mais qui peut nier qu'ils en font partie ?

Alors, quand naît un nouveau projet éditorial, savourons, au moins, quelques instants la petite pierre apportée au renforcement d'une démocratie pluraliste.